Droit et morale

2474 mots 10 pages
Droit et morale

« La distinction entre le droit et la morale est le cap orne en droit et morale", écrit Hiering.

En effet, il convient de distinguer le droit et la morale afin de mieux comprendre leurs similitudes ou leurs oppositions.
Le droit est un mot polysémique, riche de sens. Il est d'abord ce qui est fondé sur la réctitude du sens et du coeur. Mais il désigne surtout ce qui est conforme à la loi et désigne essentiellement l'ensemble des règles qui régissent la conduite de l'homme en société, qui régissent les rapports sociaux. Il y a autant de conception du droit qu'il y a de juristes. Il existe deux grands types de droit, le droit objectif qui est l'ensemble des règles de droit déstinées à organiser la vie sociale et il y a le droit subjectif qui désigne les prérogatives individuelles accordées aux sujetsde droit par la droit objectif.
Une règle de droit désigne toutes normes juridiquement obligatoires, quelle que soit sa source, son degré de généralité, sa portée. Les règles de droit servent à gouverner la vie sociale.
La morale est elle définie d'une autre façon. La règle morale désigne la règle qui tend au perfectionnement de l’homme, conscience ou conduite. On distingue ainsi la règle morale religieuse ou laïque. Les rapports entre le droit et la morale son une grande question de la philosophie du droit .
Il est donc interessant de mettre en relation ces deux tèrmes et de les relier.
Selon Bentham, le droit serait totalement absorbé par la morale, c'est à dire que toutes les règles juridiques seraient aussi des règles morales, mais non l'inverse. A l'opposé, d'autres auteurs ont pensé que le droit et la morale n'auraient pas le même domaine et traiteraient ainsi des sujets radicalement différents. Les points de vue divergent et cette distinction ou réunion du droit et de la morale est sujet à débat.
Schématiquement, le droit et la morale peuvent être représentés par deux cercles, donc par trois parties. La première partie contenant des

en relation

  • Droit et morale
    1512 mots | 7 pages
  • Droit et morale
    1565 mots | 7 pages
  • Droit et morale
    1026 mots | 5 pages
  • Le droit et la morale
    1360 mots | 6 pages
  • Droit et morale
    1172 mots | 5 pages
  • Le droit et la morale
    1586 mots | 7 pages
  • Droit et morale
    1257 mots | 6 pages
  • Le droit et la morale
    777 mots | 4 pages
  • Droit et morale
    1155 mots | 5 pages
  • Droit et moral
    1030 mots | 5 pages