Epicure

916 mots 4 pages
Le texte étudié ici est une lettre écrite par Epicure pour Ménécée, son disciple.
Epicure est le précepteur de l’épicurisme dans l’Antiquité (-342,- 270 avant Jésus Christ). Cette lettre parle du bonheur, de ce qui l'entoure, de ce qui y donne accès, ou qui en empêche l'accès .Cette notion de bonheur est recherchée par tous car le bonheur est synonyme de bien-être et il est aussi un concept central de la morale. Premièrement, qu'est-ce que le bonheur? Le bonheur est le but de la vie selon Epicure. Le bonheur est ataraxie, pour le posséder, il est donc nécessaire que l'âme ne soit pas troublée. Il vise donc à éviter les troubles de l'âme afin d'être heureux et de n'avoir plus besoin de rien. La notion de bonheur est en accord avec la notion du plaisir ainsi que celle du désir. Pourquoi ? Tout simplement parce que tout commence par un simple désir. Tout désir naît lorsque nous avons besoin ou envie de quelque chose. Après avoir réalisé ce désir, on acquiert du plaisir, et ce plaisir est un composant qui permet d'accéder au bonheur.

Le texte est formé de 3 parties. La première partie commence bien évidemment au début du texte " Il faut, en outre [...] " et se termine à "[...] c'est là la fin de la vie bien heureuse. ". Cette partie cite les différents types de désir. Il y a les désirs naturels, d'autre vains. Et parmi ces désirs naturels, certains sont nécessaires et les autres seulement naturels. Il se trouve parmi les désirs nécessaires, des désirs qui sont essentiels pour le bonheur
(ataraxie), ceux qui le sont pour le bien-être du corps et ceux qui sont strictement vitaux. Au niveau des désirs vains, certains sont artificiels, et d’autres irréalisables (par exemple le désir d’être immortel). Epicure explique que selon une étude de ces désirs, ces derniers, une fois réalisés, procurent du plaisir et annulent toute souffrance corporelle et spirituelle ce qui, à terme, annonce la fin de la vie bien heureuse. De plus, la satisfaction d’un désir est

en relation

  • Epicure
    1549 mots | 7 pages
  • Epicure
    258 mots | 2 pages
  • Epicure
    1231 mots | 5 pages
  • Epicure
    1797 mots | 8 pages
  • epicure
    329 mots | 2 pages
  • Epicure
    553 mots | 3 pages
  • Epicure
    2741 mots | 11 pages
  • Epicure
    865 mots | 4 pages
  • Epicure
    1021 mots | 5 pages
  • Epicure
    423 mots | 2 pages