Etude de cas innocent

2185 mots 9 pages
I. Le marché des Smoothies

Le smoothie est un produit qui vient du nom Anglais « smooth » qui signifie lisse, crémeux ontceux..
C’est une nouvelle manière de consommer les fruits.
Un smoothie c’est 100% de fruits frais mixés et de pur jus de fruits sans adjonction d’eau, de sucre ou de conservateur.

Le concept est née aux Etats Unis, les infermières avaient du mal à faire manger des fruits à leurs patient, ainsi elles ont eu l’idée de mixer les fruits pour les faire boire plus facilement.
20 ans après ont le retouva sur les plages vendus dans des gobelet en carton pattes. Malheureusement dans les années 80 il se fait oublier. Et revient dans les années 2000 en attaquant d’autres marchés tel que la France.
Le smoothie fait parti de la culture Américaine et Anglaise mais il n’est pas encore ancré dans la culture Française.

Le smoothie est distribué de manière massive afin de cibler le maximum de personnes.
Concernant la publicité, toute sorte de canaux sont utilisés : affichage, spot télé, presse, street marketing, événement.
Les bouteilles vont de 25cl à 1l
Le prix est d’environ 3,50€. C’est considéré comme un produit chère car l’on peux facilement le faire chez soi pour moitié prix.

Les différentes marques présentent sur ce marché sont : Immedia, Minute Maid, Tropicana, Andros.

L’atout marketing du produit se situe dans son originalité (facile à transporté, consommable à toute heure de la journée), ses goûts variés et au besoin de la population (manger 5 fruits et légumes par jours).

Selon un sondage fait sur 144 français répartis à part égale entre hommes et femmes dans chaque tranches d’âge ont a pu observer : * 20% des mineurs n’en consomment pas * 30% des 18-30 ans consomment * 40% des 31-40 ans consomment * 33% des 41-50 ans consomment * 46% des plus de 51 ans consomment

En tout 51 personnes sur les 144 interrogées consomment des smoothies. Les cadres sont les plus grands consommateurs (40%), 70% des

en relation

  • Etude de cas marketing innocent
    461 mots | 2 pages
  • Quel est la stratégie marketing de innocent ?
    1379 mots | 6 pages
  • Innocent
    534 mots | 3 pages
  • Cas Innocent
    1263 mots | 6 pages
  • Peine de mort pour ou contre
    1904 mots | 8 pages
  • Cas innocent
    1202 mots | 5 pages
  • Cas Innocent
    646 mots | 3 pages
  • Innocent part 1
    10795 mots | 44 pages
  • Responsabilité et dévalorisation des personnes séropositives
    2113 mots | 9 pages
  • Psycho Sociale Cours
    1570 mots | 7 pages