Habeas corpus de 3 textes

Pages: 5 (1114 mots) Publié le: 21 janvier 2015
Introduction
L’Assommoir est le premier vrai grand succès littéraire populaire d’Emile Zola, en 1877. Il fit scandale car il présentait de façon très crue la déchéance de ses personnages due à l’alcoolisme. Mais dans ce texte, l’auteur fait un portrait élogieux de Gervaise, alors que tout lui réussit : elle vient d’ouvrir sa boutique de blanchisserie, elle est populaire et heureuse. Elle est àl’apogée de sa vie. Comment Zola décrit-il Gervaise en adoptant le point de vue collectif de tout un quartier ? Pour répondre à cette question, nous étudierons dans un premier temps le rôle de la focalisation dans cet extrait, avant d’envisager la caractérisation du personnage.

Développement
I. Une focalisation interne originale
Zola utilise un point de vue interne pour faire le portraitde Gervaise, mais il n’est pas commun : au lieu de transcrire les pensées d’un seul personnage, c’est l’opinion de tout un quartier qu’il exprime.
1. Un quartier unanime. Plusieurs indices montrent que Zola adopte ce point de vue collectif. Le mot « quartier » apparaît explicitement. L’expression « le quartier trouvait » tend à le personnifier puisqu’il est sujet d’un verbe d’opinion. Le pronomindéfini « on » est récurrent : on le trouve quatre fois. Il montre l’anonymat de ce point de vue diffus. D’autres expressions insistent sur l’unanimité de l’opinion : « il n’y avait qu’une voix », « tout le monde ». Nous pouvons remarquer que jamais Zola n’utilise le pluriel pour caractériser l’opinion de la rue, ce qui tend à en faire un personnage à part entière, qui joue un rôle dans ledestin du personnage au succès duquel il participe. Les verbes d’énonciation ou d’opinion sont nombreux : « trouvait », « clabaudait », « reconnaître », « disait »(x2).
2. Le discours indirect libre .L’insertion du discours rapporté est discrète puisque Zola utilise le discours indirect libre qui intègre à la description des paroles. Le rythme et les structures de phrases « naturelles » semblentsortir d’une conversation : « n’est-ce pas ? », «Enfin, c’était une jolie blonde », « Elle devenait gourmande ; ça, tout le monde le disait ». (On imagine presque le hochement de tête de la commère anonyme qui prononce cette phrase, au moment où elle dit « ça ») Ce sont surtout les tournures familières, parfois pittoresques, qui apparentent la description à un discours : « clabaudait », « unebouche pas plus longue que ça », « elle avait la veine », « elle travaillait toujours dur, se mettant en quatre ». Le portrait, grâce à ce vocabulaire populaire, semble plus réaliste, et y gagne en originalité.
3. La fonction du point de vue L’utilisation d’un tel point de vue a aussi un sens romanesque. L’importance de l’opinion du quartier est ainsi mise en valeur et souligne la popularité deGervaise à cette période de sa vie. Cette focalisation collective fait de Gervaise un personnage public d’importance : c’est une commerçante qui a une place de choix dans la vie sociale du quartier. Mais ce point de vue souligne aussi le rôle de juge qu’a le quartier. On constate par exemple l’indulgence du peuple à l’égard de certains défauts de Gervaise : la gourmandise et l’embonpoint dupersonnage sont perçus comme un signe de réussite sociale. Ce jugement deviendra plus sévère au fil du roman, puisque cette icône populaire finira exclue.
Transition
Le point de vue de l’opinion publique consacre donc Gervaise à cette période de sa vie en l’élevant au rang d’héroïne du quartier. Il permet aussi à Zola d’établir un portrait original de son personnage.

II. Le portrait de GervaiseGervaise est décrite à la fois de façon directe et de manière indirecte, à travers ses gestes et ses attitudes. On peut se demander en quoi les traits de Gervaise tels qu’ils sont évoqués annoncent l’évolution ultérieure du personnage.
1. La caractérisation directe du personnage Zola utilise un vocabulaire mélioratif qui met directement en valeur Gervaise aussi bien sur un plan moral (elle est...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • corpus 3 textes sur la jeunesse
  • Corpus sur 3 textes de Jean Racine
  • Habeas corpus
  • Corpus: quels thèmes communs présentent ces 3 textes
  • Le corpus de textes
  • Corpus de textes
  • Corpus de textes
  • corpus de textes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !