La liberté de l'esprit

Pages: 15 (3709 mots) Publié le: 20 mars 2013
Shi LI
Final travail écrit
Prof. Stamos Metzidakis 4231
La liberté de l’esprit
-L’éloignement de l’anthropocentrisme et du rationalisme dans les poèmes français du 19e siècle
Le 19e siècle est une époque florissante pour les poèmes français, les talents surgissent partout : Victor Hugo, Arthur Rimbaud, Baudelaire, etc. Dans leurs poèmes, nous voyons une tendance de l’éloignement del’anthropocentrisme et du rationalisme. Les poètes cherchent à communiquer avec toutes les existences dans ce monde; ils ne pensent plus que l’être humain soit le seul qui peut réfléchir et s’exprimer; ils explorent le nihilisme, le mysticisme et l’animisme; ils font plus attention à leur communication aveu la nature qu’à une explication rationnelle. En un mot, ils sont les prévoyants. Dans lemonde des poètes, ce n’est pas la science ou le rationalisme mais l’esprit libre qui domine. L’objet de cette étude est d’analyser cet éloignement de l’anthropocentrisme et du rationalisme dans les poèmes français du 19e siècle et nous prenons les poèmes de Victor Hugo, Arthur Rimbaud et Baudelaire comme les textes exemplaires. D’abord, nous verrons l’animisme et des expressions et des communicationsirrationnelles dans leurs poèmes; ensuite nous discuterons la « correspondance » et le « voyant » – deux typiques conceptions irrationnelles; et puis, nous discuterons les rapports entre la vie réelle des poètes et leur opinion artistique; et enfin, nous analyserons les techniques rhétoriques et les signes visuels dans les poèmes pour les mieux comprendre.
I. l’éloignement del’anthropocentrisme et du rationalisme
Dans les poèmes français du 19e siècle, nous voyons clairement une tendance de l’éloignement de l’anthropocentrisme et du rationalisme. C’est-à-dire les poètes ne croient plus que l’être humain soit le centre du monde. Au contraire, ils croient que tous les êtres peuvent parler et nous pouvons entendre leurs dialogues comme Hugo écrit : « l’oreille pourrait avoir savision, / car les choses et l’être ont un grand dialogue. » À travers la communication avec les choses et l’être, l’esprit du poète devient plus libre, son champ visuel devient plus grand et il peut réfléchir plus profondément sur la vie et la mort. Nous pouvons trouver une perspective nouvelle dans son poème. Hugo a sa propre connaissance de la vie et de la nature, il croit en l’animisme; il observece monde sur un pied d'égalité avec tous les autres êtres. Il explique son interprétation de l’animisme dans ses vers, par exemple, il écrit : « sache que tout connaît sa loi, son but, sa route; / que, de l’astre au ciron, l’immensité s’écoute; / que tout a conscience en la création; » Donc il indique que tout a conscience et sa loi. Hugo a créé sa propre philosophie pour interpréter lesrapports entre les hommes et les êtres. Peut-être son interprétation n’est pas rationnelle, mais elle nous donne une autre perspective possible en voyant ce monde. Pour lui, « l’abîme est un prêtre et l’ombre est un poète; / …tout est une voix et tout est un parfum; / tout dit dans l’infini quelque chose à quelqu’un; / une pensée emplit le tumulte superbe. / Dieu n’a pas fait un bruit sans y mêler leVerbe. / Tout, comme toi, gémit ou chante comme moi; / Tout parle. Et maintenant, homme, sais-tu pourquoi / Arbres, roseaux, rochers, tout vit!  » La majuscule « V »dans le mot « verbe » qui est soulignée par Hugo nous rappelle le dernier mot dans cette strophe-le mot « vit » ou plutôt le mot « vie ». Donc par ce signe visuel-la majuscule « V », Hugo signale à notre attention l’importance dela « vie ». Et puis, dans ces vers, le mélange de « voix » et de « parfum » nous présente une confusion des sens comme celle dans le vers «  l’oreille pourrait avoir sa vision ». Le sens visuel,  le sens auditif,  et le sens de l'odorat sont mêlés et ils créent ensemble une vision irrationnelle. Mais cette vision étend les limites de notre sens.  Peut-être cette confusion des sens n’est pas...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissertation : la logique limite
  • L'esprit des législateurs de 1804 quant à la liberté contractuelle
  • A quoi peut-on reconnaître la liberté de l'esprit ?
  • Les libertés de l'esprit au travers de la décision de la cedh "leyla sahin"
  • l'esprit
  • L'esprit
  • L'esprit
  • L'esprit

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !