La socialisation, les socialisations

Pages: 11 (2585 mots) Publié le: 18 novembre 2012
La socialisation, les socialisations.


I. Socialisation : apprentissage de la société et de ses règles.



1 Nécessité des règles sociales



1. Règles et contraintes.

❖ L’homme s’animalise au contact de l’animal : il est véritablement humain parce qu’il est social.
❖ Social : Ce qui est relatif à un groupe d’homme ou unesociété conçus comme des réalités distinctes des individus qui le composent.
❖ L’être humain ne développe son humanité qu’au contact de ses semblables dans le cadre d’un apprentissage socioculturel. L’être humain intériorise des règles sociales et acquière un patrimoine culturel (langage, valeurs, techniques ex : la façon de manger diffère en fonction des pays et des traditions)
❖Exemples : Robinson Crusoé, l’Enfant sauvage de Trousseau, ou encore La vie est belle de Roberto Benigni
❖ La plus pars de nos actions sont codifiées, conditionnées par des apprentissages sociaux
❖ Exemple : Se nourrir est un besoin physiologique, mais le social a une influence sur le nombre de repas, le rythme ou encore la manière de manger.
❖ Les émotions aussiconnaissent une forte détermination sociale (ex : la mort n’engendre pas de la peine dans tous les pays)


2. Rapport entre inné et acquis


❖ Inné : Ce qui existe dans un être dès sa naissance c’est à dire son patrimoine génétique.
❖ Acquis : Caractère qu’un individu acquière au cours de son existence et dans le cadre de ses relations sociales.
❖Socialisation : Processus par lequel l’individu s’intègre dans le schéma général d’une société donnée. C’est en ensemble de mécanismes de transmission de valeurs, de normes, nécessaires à l’intégration des individus pour qu’ils puissent tenir leur place dans la société.
❖ La socialisation permet l’apprentissage des rapports sociaux et l’assimilation des valeurs, des normes.
❖Durkheim (holisme) pense que la socialisation est un processus autoritaire par lequel la société perpétue et renforce son homogénéité en transmettant des valeurs et des normes. Elle oblige les individus à accepter et à partager les règles, elle est donc source de cohésion sociale.
❖ Bourdieu parle d’habitus pour expliquer certaines réactions automatiques (qui peuvent être d’ordrephysique : pleures ; rires)
❖ Habitus : Ensemble des goûts, comportements, manière de percevoir et de dire qu’un individu reçoit de sa famille et de son milieu social. C’est en fonction de ses habitus que tout homme agit dans la société.

3. Valeurs – Normes – Sanction – Régulation


❖ Valeurs : Principe d’inspiration moral appelé à orienter d’action, lescomportements des individus dans une société en leur fixant des buts, des idéos, et donc des moyens de juger de leur acte. Elles sont abstraites donc il faut des normes pour les compléter.
❖ Normes : Ensemble de lois, de principes, de règles de conduite, d’usage plus ou moins institutionnalisé et destiné à orienter les comportements en accord avec les valeurs.
❖ L’application desnormes est assortie à des sanctions.
❖ Sanctions : Peines infligées à ceux qui transgressent les normes et récompenses accordées à ceux qui les respectent. En sociologie, ce terme n’a pas qu’un sens répressif.
❖ Socialisation est donc un processus d’intériorisation de la culture (valeur + normes) de son groupe et de la société. Elle permet la régulation sociale et donc un bonfonctionnement de la société
❖ La transgression des normes permet à la société d’évoluer et de progresser.
❖ Exemple : L’avortement et le droit à la contraception des femmes



2 Fonctions de la socialisation



4. Acquisition de la culture


❖ La socialisation permet l’apprentissage des éléments culturels nécessaires à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La socialisation
  • Socialisation
  • La socialisation
  • Socialisation
  • La socialisation
  • Socialisation
  • Socialisation
  • Socialisation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !