Le mandat

436 mots 2 pages
TROISIEME PARTIE : LES DROITS ET LES BIENS.

* Les biens corporels sont des biens ayant une existence matérielle. Ce sont des choses. Ex : table, bâtiment. * Les biens incorporels sont des biens qui n’ont pas d’existence matérielle. Ce sont des droits qui portent sur des biens. Ex : gage, hypothèque, usufruit, servitude.

INTERET DE LA DISTINCTION ENTRE BIENS CORPORELS ET BIENS INCORPORELS

Les biens incorporels sont, par définition, immatériels ; à ce titre, ils nécessitent une protection accrue : en effet, il est plus difficile, pour leur propriétaire, de les protéger contre une appropriation extérieure. Il est également plus difficile pour les tiers de connaître leur existence.
Aussi, dans la plupart des cas, la protection des biens incorporels est soumise au respect de condition de forme particulière :
Exemple 1 : l’hypothèque fera l’objet d’un acte obligatoirement notarié, et sera inscrit au registre de la conservation des hypothèques.
Exemple 2 : l’enregistrement d’une marque, ou la protection d’une invention par un brevet, feront obligatoirement l’objet d’un enregistrement après de l’INPI (Institut Nationale de la Propriété Industrielle).

LES BIENS MEUBLES ET LES BIENS IMMEUBLES

Aux termes de l’art.516 du code civil « tous les biens sont meubles et immeubles » * Les biens immeubles
Ce sont des biens qui sont fixes. On distingue 3 sortes d’immeubles :
Les immeubles par nature : il s’agit du sol lui-même et des biens qui adhère au sol (construction, végétaux…)
Les immeubles par destination : initialement, ce sont des biens meubles, mais considérés comme des immeubles en raison du lien qui les unit à un immeuble. Ainsi, sont immeubles par destination, les biens celer à un immeuble (ex : cheminée, miroir sceller…) et les biens servant à une exploitation agricole, industrielle ou commerciale (ex : un tracteur, un présentoir dans un commerce, machines dans une usine…), mais à la condition que le propriétaire du meuble soit aussi

en relation

  • Le mandat
    2349 mots | 10 pages
  • Le mandat
    490 mots | 2 pages
  • Le mandat
    6094 mots | 25 pages
  • Le mandat
    338 mots | 2 pages
  • Le Mandat
    945 mots | 4 pages
  • Le mandat
    3426 mots | 14 pages
  • Le mandat
    4035 mots | 17 pages
  • Le mandat
    5554 mots | 23 pages
  • Le mandat
    598 mots | 3 pages
  • Le mandat
    951 mots | 4 pages