Le principe du contradictoire au conseil constitutionnel

13549 mots 55 pages
LE PRINCIPE DU CONTRADICTOIRE AU CONSEIL CONSTITUTIONNEL

L’application du contradictoire est-elle effective devant le Conseil constitutionnel ?

I - L’adaptation du principe du contradictoire aux différents contentieux du Conseil constitutionnel au regard de sa propre définition du contradictoire

A/ Le principe du contradictoire définit progressivement comme une norme constitutionnelle par le Conseil constitutionnel à l’égard des autres juridictions
1 - La reconnaissance du principe du contradictoire dans une logique d’élargissement des droits de la défense en tant que principe fondamental reconnu par les lois de la République
2 - Le « dialogue de persuasion » entre le Conseil et les autres juridictions

B / Le principe du contradictoire appliqué pleinement par le Conseil, juge électoral
1 - La formalisation du principe du contradictoire dans le contentieux électoral
2 - Une procédure contradictoire amplifiable de manière empirique dans le cadre d’une instruction inquisitoriale

C/ Le contradictoire nécessairement appliqué dans le contentieux constitutionnel mais sous une forme spécifique
1 - L’importance du contradictoire dans le contentieux constitutionnel
2 - Les spécificités du contentieux constitutionnel par rapport aux contentieux des juridictions ordinaires
3 - L’application spécifique du contradictoire dans le contentieux constitutionnel

II - Les améliorations possibles de l’application du principe du contradictoire dans le contentieux normatif

A/ Les transformations nécessaires au regard de la prise en compte des critiques
1 - Critique de l’usage d’un défendeur unique : le secrétariat général du gouvernement
2 - Critique de l’absence d’échange sur certaines pièces du dossier

B/ Des éventuelles améliorations calquées sur d’autres Cours constitutionnelles
1 - L’amicus curiae: une perspective d’évolution de la procédure dans le contentieux constitutionnel
2 - Une communication totale des pièces de l’ordre du praticable
3 -

en relation

  • Le contentieux français de constitutionnalité des lois revêt-il d'un caractère contradictoire ?
    3261 mots | 14 pages
  • Bail commercial
    50930 mots | 204 pages
  • Contentieux Constitutionnel
    22028 mots | 89 pages
  • Droit fiscal
    4598 mots | 19 pages
  • L'argumentation constitutionnelle
    7392 mots | 30 pages
  • Décision cc 8 janvier 1991
    3387 mots | 14 pages
  • TD 4 DLF
    1931 mots | 8 pages
  • La jurisprudence
    2432 mots | 10 pages
  • Les sources du droits francais
    26705 mots | 107 pages
  • éposés des cas
    2049 mots | 9 pages