Linguistique générale

Pages: 5 (1229 mots) Publié le: 18 mars 2013
 Phonologie :

Elle constitue en description des langues la première étape (étude allant du plus simple (Phonologie) au plus complexe (syntaxe)) c’est la recherche des unités opérationnelles minimales qui ont des traits distinctifs.

Définir chaque phonème

 

Analyse paradigmatique du phonème :

Préconise une analyse en deux temps, une première analyse paradigmatique et une secondesyntagmatique.

1ere  analyse : isoler les les termes du lexique qui seront soumis a l’analyse.  (commutation? Exemple : recherche des tons)

Cherche les phonèmes dans l’unité lexicale pcq c’est là qu’ils ont la forme la plus caractéristique.

On obtient une unité définie  servant de point de comparaison fixe aux autres données trouvées par la suite dans la chaîne.

Sortir l’unité la plussimple, nous permet d’étudier toutes les places que celles-ci peut avoir et les changements qu’elle subit selon les circonstances.

Position du phonème dans l’unité lexicale :

Cela signifie qu’il faut prendre en considération chaque place que peut avoir tel ou tel phonème dans un mot donné. Meilleure technique= analyse en trois temps en fonction des positions. Autrement dit on étudie un phonèmelorsqu’il occupe chacune des trois positions importantes à vérifier (initiale, centrale et finale). Cela nous permet de déterminer  les différences et de réduire les faits de neutralisations, de distribution qui sont propres a l’ensemble d’un mot et non à seulement un phonème.

Définition du phonème :

Il faut séparer les coté phonétique de celui phonologique. Il faut donc donner les deuxdéfinitions pour chaque phonème étudié. Phonologie= traits pertinents et distinctifs  et phonétique=prononciation selon des critères fixes (voisement, lieu d’articulation…) Bonne idée de présenter un tableau phonétique et un tableau phonologique. PLAN STRICTEMENT SYNCHRONIQUE

Le Système :

L’Histoire n’a pas d’importance dans l’étude de la nouvelle langue. Nous voulons savoir l’état qu’elle aaujourd’hui. On se préoccupe seulement du système vu en temps réel. Si un autre système utilisé antérieurement est découvert, on étudie chacun des système en soi et pour soi sans se dire que l’un est supérieur à l’autre. Chaque phonème existe grâce aux liens qu’il entretient avec les autres. Il n’y a pas de phonème hors système. Il faut tenir compte de chaque unité même si certaines sont plusdifficile à intégrer, sinon il n’y a a pas de système…et nous avons vu qu’une langue est un système.

 

 

Les Tons :

La hauteur vocalique est un autre trait pertinent à étudier pour la description des phonèmes. Il faut mentionner si la hauteur ou le degré d’aperture sont des traits distinctifs. Par exemple le  Chinois est une langue tonale alors que le Français n’en n’est pas une. Il faut aussipousser les recherches dans ce sens pour savoir si le ton est syllabique ou  suprasegmental.

 

Autres points importants pour la phonologie :

Distribution : comportement des phonème dans la chaine

Combinaisons :, toutes les combinaisons possibles entre chaque aspect que peuvent avoir les phonèmes (tons, consonnes, voyelles…)

Fréquence : fréquence dans le lexique et dans la chaine engénerale

Démarcation : tous les traits phonétiques ou phonologiques  qui  distingue les limites d’une unité lexicale.

Prosodie : ton comme unité suprasegmentale

 

Morphologie :

Distinction phonologie/morphologie : rôles respectifs de la phonologoe et de la morphologie :

Morphologie : étude de la variation formelle dans le cadre d’un paradigme affectant soit le paradigme verbalsoit celui nominal. Il faut définir ces variations. Langues à morphologie riche et d’autre à morphologie pauvre.

Difficulté revient à déterminer ce qui fait bien partie de la morphologie de la langue et n’appartient pas plutôt à la syntaxe ou à la phonologie.

La morphonologie :

Difficulté=utilisation de description strictement synchronique (objectif recherché) pour une langue sans...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • linguistique générale
  • Linguistique générale
  • La linguistique générale
  • Linguistique générale
  • Saussure : le cours de la linguistique générale
  • Histoire de la linguistique générale
  • Linguistique générale : la logique aristotélicienne
  • Linguistique générale d'andré martinet

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !