On ne peut etre juste si l'on n'est humain

Pages: 5 (1173 mots) Publié le: 16 mars 2013
Au XVIII siècle, des personnes éclairées se sont battues pour la liberté, l’égalité et la justice. Mais aussi pour que les nobles n’aient plus autant de privilèges qu’auparavant. Ce qui va mener à une révolution et donc, à un changement total de politique. Le souci de la justice va conduire le philosophe Vauvenargues à dire « On ne peut être juste si l’on n’est humain ». Par ces mots il soulignel’idée que la justice ne peut être juste que si on est humain.
Nous pouvons néanmoins nous demander, si Vauvenargues n’a pas poussé son gout pour la justice et l’humanité un peu trop loin. C’est pourquoi nous nous interrogeons sur les effets de l’humanité dans la justice. Par la suite nous nous interrogerons sur les effets négatifs que cela engendre. Pour enfin, aborder le fait qu’il fautjuger selon les actes commis, qu’il y ait dans la sanction un certain équilibre entre la compréhension et la dureté.
Ainsi, nous aborderons ces différents points en nous questionnant sur la validité de chacun.

Qui oserait nier qu’il faut être humain pour être juste ? Puisque pour pouvoir être juste faudrait savoir tenir compte de certains éléments extérieurs à l’acte commis quipourraient donner à l’accusé des circonstances atténuantes et donc faire diminuer sa peine !
En effet, le passé ou les problèmes psychologiques, que pourraient avoir une personne, vont avoir un impacte sur les actes de la personne ! Si nous tenons compte de cela, nous aidons la personne et donc en ce sens nous sommes donc plus juste et plus humain !
Pour être humain et justelorsque nous sanctionnons quelqu’un, il ne faut pas que cette sanction soit appliquée à un groupe. Il est préférable d’éviter d’appliquer des punitions collectives !
En effet, il serait totalement injuste de donner la même sanction à des personnes ayant commis des actes différents. Cependant, il serait préférable de donner une sanction correcte par rapport à la faute commise par chacun de cesindividus !
De plus pour pouvoir être plus juste, il serait bon que chacun d’entre nous puisse être capable de se mettre à la place de la personne qui a commis un mauvais acte !
Combien de fois n’avons-nous pas entendu l’histoire de personnes ayant été envoyées en prison alors que celles-ci n’avaient pas commis l’acte dont elles étaient accusées ! C’est pour cela, qu’ilfaudrait éviter de sanctionner lorsque nous n’avons pas de preuves réelles !
Il est vrai que toute personne ayant commis un acte grave a droit à être défendue, à avoir un avocat lors d’un tribunal. Néanmoins, il ne faut pas exagérer cette défense et dire que la personne était dans ses droits lorsqu’elle a commis un acte ignoble ! Il faut être capable de juger des actes de façons humains etjuste sans pour autant tomber dans un laxisme trop prononcé qui serait une chose défavorable à la justice !

Pour répondre a la question : Au contraire ne peut-on dire que l’être humain peut être juste, logique, vrai, ... Il serait utile de s'interroger sur l'impartialité de l'être humain.
Qui oserait dire qu'il ne faut pas être impartial lorsque des actes ignobles se déroulent dans notresociété ?
En effet certains humains ont commis des actes abominables, prenons exemple sur l'affaire Dutroux, ces crimes qui ont choqué toute la Belgique et le monde ont été jugé impartialement.
Nous pouvons aussi dire que lorsqu'on commet un fait contre la loi on doit être jugé et puni, peu importe la gravité du crime. Que ce soit un meurtre, un vol, une fraude, ...
En effet toute personne qui adépassé les limites de la loi est jugée, ces limites sont déterminées par la société.
Il faut savoir aussi que peu importe l'individu ou la personne, quel que soit sa situation sociale, sa religion, son opinion, ... on doit être jugé si l’on n’a pas respecté la loi.
Il existe différents exemples qui démontrent cet argument mais l'un des plus connu est l'affaire de l'ex président français...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Etre libre ce n'est pas pouvoir ce que l'on veut mais vouloir ce que l'on peut.
  • La loi peut-elle être juste ?
  • La loi peut-elle être juste ?
  • Peut-il être juste de désobéir ?
  • La guerre peut elle etre juste
  • Peut il etre juste de désobéir ?
  • Peut-on être heureux sans être juste?
  • Etre juste, n'est-ce qu'obéir aux lois ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !