Pourquoi la rationalisation du régime parlementaire de la quatrième république a-t-elle échoué?

1677 mots 7 pages
Dissertation

Sujet : Pourquoi la rationalisation du régime parlementaire de la Quatrième République a-t-elle échoué?

La constitution adoptée le 27 octobre 1946 avait comme principal objectif de réduire les instabilités ministérielles que la France a connu sous la Troisième République. Pour cela, on trouve dans le texte constitutionnel un fort mouvement de rationalisation en ce qui concerne les institutions et surtout les rapports entre le pouvoir exécutif et législatif. Le point de référence de la création de la Quatrième République est la date du 18 juin 1940, le jour de l'appel du général De Gaule. Un embryon de gouvernement est à la suite de cet appel, créer à Londres en 1941. On a donc deux gouvernements, un à Londres et un à Vichy. Ce gouvernement de Londres va atteindre l'Algérie en 1942 où il s'y installe. En 1944, à la veille du débarquement en Normandie, le Comité Français de Libération Nationale va prendre le nom de Gouvernement Provisoire de la République Française. Dès août 1944, le gouvernement provisoire s'installe à Paris. Une ordonnance du 9 août 1944 est votée, elle a pour objet le rétablissement de la légalité républicaine, c'est à dire le rétablissement de la Troisième République. Le gouvernement provisoire prend un autre acte qui demande au corps électoral d'élire une assemblée et de se prononcer par référendum sur l'avenir des institutions. Le référendum portera sur le maintien de la Troisième République ou bien la rédaction d'une nouvelle constitution. Les électeurs rejettent la Troisième République à 96,4 %. L'assemblée qui va sortir des élections sera une assemblée constituante. Elle engage l'élaboration de la constitution de la Quatrième République. La constitution de la Quatrième République se veut plus rationnelle. Rationnelle dans le sens où elle réorganise le régime parlementaire de la Troisième République en se fondant sur la logique et de façon à supprimer l'inutile. Le régime parlementaire est le régime constitutionnel

en relation

  • La ivème république était - elle un régime déséquilibré ?
    3292 mots | 14 pages
  • Le pouvoir exécutif en France et en Allemagne
    2082 mots | 9 pages
  • commentaire Michel debré
    3266 mots | 14 pages
  • Commentaire du discours de michel debré devant le conseil d'etat le 27 aout 1958
    3205 mots | 13 pages
  • Dissertation III e et IVe Républiques Française
    2933 mots | 12 pages
  • Le régime parlementaire en France
    4366 mots | 18 pages
  • Droit
    6254 mots | 26 pages
  • Droit constitutionnel
    10112 mots | 41 pages
  • Droit Constitutionnel
    30593 mots | 123 pages
  • Politique
    7997 mots | 32 pages