Règle morale et règle de droit

Pages: 6 (1270 mots) Publié le: 9 décembre 2009
On peut définir la régle de droit comme étant l'ensemble des règles posées et sanctionnées par l'autorité publique. Elles ont pour objectif principal d'organiser la vie en société et les relations entre les membres qui la composent. La règle de droit a un caractère extérieur, c'est à dire qu'elle ne dépend pas de la volonté de celui qui y est soumis, elle s'impose à chaque membre du corps social.Selon Kant, là est toute la différence entre la régle de droit et la règle morale. Cette dernière est l'ensemble de règles admises par la conscience individuelle, et si la règle de droit est extérieure, la règle morale est, elle, interne. Elle est le produit de la conscience de l'individu, il se l'impose à lui-même.
Notre droit ainsi que notre morale actuels sont largement inspirés des valeursjudéo-chrétiennes. L'Antiquité & le Moyen Age s'en sont peu souciés, mais c'est avec le mouvement de laïcisation du droit, après la rupture de l'unité chrétienne au XVI ème siècle que le problème de la distinction du droit et de la morale s'est réelement posé.
Nous allons donc nous interesser à la règle de droit et la règle morale pour tâcher d'établir une comparaison des plus complète; quellessont les caractères communs aux deux règles, et à quel moment se différencient-elles ?
L'étude de ces dernières sera donc en 2 parties, identités communes et différences de ces règles, qui, de tout temps, régissent nos sociétés, des plus anciennes aux plus avancées.

I. Les caractères communs de la règle de droit et la règle morale.
A) Un rapport étroit : le caractère général et impersonnelde la régle de droit et la règle morale.

La régle de droit est générale, elle s'applique en principe sur tout le territoire français et pour tous les faits qui s'y produisent. Elle est générale dans l'espace. Elle est également impersonnelle, dans le sens où elle n'est pas faite pour un individu en particulier.
La régle de droit, bien qu'étant la seule règle qui administre une sanction en casde défaillance de l'individu n'est pas la seule règle ayant la vocation d'organiser la vie en société.
Il y a également la régle morale, qui dispose d'un caractère général et impersonnel. En effet, la morale peut être considérée comme l'ensemble des règles de conduite de valeurs ( la générosité, la charité, la justice...) considérées comme valables de façon absolue. Ce sont les règles deconduite dictées par les valeurs communes d'une grande majorité, d'une société.
La règle morale est donc générale et impersonnelle, tous les individus, même si ils respectent cette morale à des degrès divers, ont des valeurs qu'ils partagent et qui s'appliquent à tous. On peut prendre l'exemple du célèbre commandement " Tu ne tueras point ", extrait du nouveau Testament. En effet, la religion peut-êtreune grande source d'inspiration pour ces valeurs partagées par un grand nombre d'individus.

Si la règle de droit et la règle morale présentent de grands traits communs, c'est aussi parce que les liens qui les unissent sont forts, et l'une de ces règles peut difficilement exister de manière unique.


B) La règle morale au service de la règle de droit.

Les liens qui unissent ces deuxrègles sont très forts. En effet, ils sont même primordiaux puisque ces liens donnent au droit la qualité indispensable de la légitimité.
Si la loi civile prétend être obéie pour elle-même - et que les menaces et les sanctions ne sont que subsidiaires, c'est à dire donné de manière accessoire pour venir à l'appui de la loi - cette dernière ne peut y parvenir que dans la mesure où les citoyens aurontle sentiment que l'ordre légal est en relation avec des valeurs qui s'imposent inconditionnelement.
Si le législateur entend obtenir un ordre déterminé par le poids de son autorité, c'est parce qu'il a le sentiment que ces ordres sont liés à des valeurs qui s'imposent à l'homme. La régle de droit et la régle morale excercent donc une action décisive, dans le sens où il n'y a pas de respect...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La règle morale et la règle de droit
  • régle de droit et règle morale
  • regle de droit et règle morale
  • Règle de droit et règle morale
  • Règle de droit, règle morale.
  • Règle morale et règle de droit
  • Règle de droit au regard de la règle morale
  • Dissert regle de droit regle morale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !