sciences juridiques,politiques

342 mots 2 pages
SUJET : Le contrat social
« Le contrat est une convention par laquelle une ou plusieurs personnes s’obligent envers une ou plusieurs autres à donner, à faire ou à ne pas faire quelque chose. » Article1101 du Code Civil.Le pacte d’association ou contrat social proprement dit est destiné à expliquer l’origine de la société ou de l’Etat. Les individus décident d’abandonner l’état de nature et de se constituer en corps social. Ilsrenoncent au profit de la collectivité qui devient souveraine, à tout ou partie de leurs droits naturels et obtiennent en échange des droits civils. Les doctrines du contrat social se proposent toutes de trouver dans l’individu lefondement de la société, de l’Etat, ou de l’autorité publique. Elles s’opposent aux doctrines qui voient dans la société ou dans l’Etat une réalité une et définie dans ses parties (doctrine juridique allemande de l’Etat,pensée sociologique). Le postulat fondamental des doctrines de contrat est l’idée que la société n’est pas un phénomène naturel, mais une création artificielle, volontaire. Il faut donc supposer que la société a été crééepar une décision des hommes qui la compose et que les règles qui la régissent peuvent être expliquées de cette décision constitutive. Si le pouvoir est considéré comme artificiel, il n’existe donc pas entre les hommes,antérieurement à la décision constitutive de la société, de relations d’autorité, mais seulement d’égalité ; des lors les individus ne peuvent être liés qu’en vertu de leur consentement.
La référence au contrat social permet dedévier le problème juridique du fondement de l’autorité de politique vers un problème historique et philosophique, celui de l’origine de la société et de l’Etat.
Toutefois en quoi le contrat social a-t-il joué unintérêt pour l’histoire du droit de l’homme et quelles en sont ses conséquences ?
Nous verrons donc dans un premier temps le passage de l’état de nature à un Contrat social (I), puis, dans un second

en relation

  • Science politique et juridique
    4314 mots | 18 pages
  • Sciences juridiques et politiques
    4106 mots | 17 pages
  • Sciences juridiques et politiques
    3129 mots | 13 pages
  • sciences juridiques,politique
    344 mots | 2 pages
  • sciences juridiques,politiques
    342 mots | 2 pages
  • introduction au droit
    8828 mots | 36 pages
  • Le droit
    1048 mots | 5 pages
  • Les bases constitutionnelles du droit administratif
    15440 mots | 62 pages
  • autonomie de la science administrative
    2086 mots | 9 pages
  • Droit constitutionel
    1957 mots | 8 pages