L'allaitement maternel aux seins permet-il un développement du lien d'attachement de meilleure qualité?

1662 mots 7 pages
DROIT ET COUTUME « De nombreuses règles de droit écrit ont leur origine dans la coutume ; le législateur a mis en forme les règles qu’un peuple s’est données à lui-même par sa manière de vivre en société, par les solutions qu’il a apportées aux problèmes rencontrés. Dans l’Eglise, la coutume a toujours été reconnue à la fois comme source de lois nouvelles et comme mode d’abrogation de lois périmées, sous la réserve d’un discernement à opérer par la hiérarchie entre coutume. Bref, comme le dit le canon 27 du code de 1983, "La coutume est le meilleur interprète des lois" ».
Cette considération fait dire au code que « la coutume, en tant qu’instrument d’une valeur extraordinaire pour obtenir une adéquation de l’ordonnancement juridique aux nécessités réelles des diverses communautés, chacune avec ses circonstances propres, a une grande importance dans le système juridique canonique, tant par sa vénérable tradition que par le fait qu’elle constitue le moyen le plus efficace pour que " l’action commune de tous les fidèles dans l’édification du corps du Christ" (LG 32) ait une influence dans la construction de l’ordre social juste du peuple de Dieu ».
Quelques considérations autour de la notion de coutume. On pourrait appeler coutume la loi que l’usage a établie et qui s’est conservée oralement par une longue tradition. C’est une règle de droit non écrite. Quand un usage est devenu suffisamment constant et régulier, les Hommes l’établissent comme coutume et considèrent qu’il doit être obligatoirement suivi.
Elle pourrait se définir comme un phénomène collectif ; cependant elle n’émane pas de l’Etat mais provient de la vie du groupe social. Car il n’y a pas de peuples sans coutumes. Néanmoins, il est judicieux de souligner que tout comportement, tout usage de la vie sociale n’est pas forcément une coutume. C’est donc le mode de l’élaboration qui va la caractériser, d’autant plus qu’elle repose sur un consensus social car elle vient des sujets eux-mêmes.
La

en relation

  • Coucou
    346 mots | 2 pages
  • Notariat droit
    1162 mots | 5 pages
  • histoire
    2307 mots | 10 pages
  • Economie bts vpt
    2412 mots | 10 pages
  • Qu'est-ce que le droit?
    671 mots | 3 pages
  • Cours Civil
    52783 mots | 212 pages
  • Idées principales en droit
    3010 mots | 13 pages
  • Capacité en droit
    993 mots | 4 pages
  • Le juge et la loi
    1995 mots | 8 pages
  • 11 Et 89
    6775 mots | 28 pages
  • droit prive
    5699 mots | 23 pages
  • Fac de droit
    6159 mots | 25 pages
  • Le droit objectif
    4421 mots | 18 pages
  • L’allaitement maternel au sein permet-il un développement du lien d’attachement de meilleure qualité dans l’interaction précoce mère-bébé ?
    11516 mots | 47 pages
  • Loi et jurisprudence
    1604 mots | 7 pages