Andromaque

par

Pelée

Il est le fils d’Eaque et le grand père de Néptolème. Il se fait défenseur de la cause d’Andromaque et est d’ailleurs son seul allié. Malgré son âge avancé, il se déplace et se rend au palais pour intervenir en faveur d’Andromaque et de son fils afin d’arrêter l’injustice qui est sur le point de se produire : « que signifie cette exécution sans jugement?»

Il démontre sa puissance et son autorité : « Brisez ses liens, ou craignez ma colère. » et Ménélas n’a d’autre choix que de s’y soumettre. Lorsqu’il apprend la mort de son petit-fils par les pièges d’Oreste, qui lui se vengeait de Néptolème, Pelée se meurt : il ressemble à un Dieu qui perd sa force, dont l’empire s’est écroulé devant ses yeux : « Je suis perdu, je me meurs; la voix me manque, mes membres se dérobent sous moi » mais la déesse Thétis vient à son secours et lui propose de le faire devenir Dieu, lui offrant ainsi la paix éternelle à ses côtés.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Pelée >

Dissertation à propos de Andromaque