Au château d'Argol

par

Axes de lecture

Julien Gracq, connu à l’état civil sous le nom de Louis Poirier a vu le jour le 27 juillet 1910 dans un milieu aisé. C’est dans le souci de séparer sa fonction de professeur de celle d’écrivain, qu’il décide d’adopter le pseudonyme de Julien Gracq. Il a 27 ans quand parait son premier roman, Au château d’Argol : un savant mélange de surréalisme et de roman noir dont André Breton dira qu’il s’agit du premier roman surréaliste. Il s’agit en effet d’un ouvrage pas comme les autres où se mêlent description de paysage et action violente.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Axes de lecture >

Dissertation à propos de Au château d'Argol