Axël

par

Axël

Dès son apparition dans l’œuvre, l’auteur nous dresse un portrait mélioratif complet de ce personnage : « Il semble âgé de vingt-trois à vingt-quatre ans. Il est d’une très haute taille et d’une admirable beauté virile. L’élégance musculeuse et les proportions de sa personne annoncent une puissante force corporelle. Son visage, d’une pâleur presque radieuse, ressortant sous de longs et ondulés cheveux bruns, est d’une expression mystérieuse à force d’être pensive. » 

Beau, bien bâti, il est également courageux et concerné par le sort des autres ; il réunit en somme toutes les caractéristiques du héros tragique. Il a donc ses faiblesses, et il ne saura résister à certaines tentations. Après sa rencontre avec Sara il renoncera par exemple à sa volonté de ne jamais aimer. Au début de l’œuvre, il rêve de parcourir le monde, il est la vie incarnée. Mais le lecteur le verra s’assombrir au cours de la pièce pour n’être plus qu’un fantôme. En renonçant à la religion que lui offrait maître Janus, il s’est « perdu ».

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Axël >