Balafon

par

Une voie médiane

L'auteur rejette la logique bipolaire qui divisait le monde en deux camps lors de la rédaction de l’œuvre, commencée en 1956 et finie en 1971. Le contexte de Guerre Froide, totalement dépassé de nos jours depuis l'écroulement de l'URSS en 1991, était alors omniprésent dans la politique et la vie quotidienne. Tandis que la plupart des intellectuels et des hommes politiques appellent à faire un choix entre le camp de l'Ouest ; les États-Unis et de leurs alliés et le camp de l'Est ; avec l'URSS et ses pays satellites,  l'auteur refuse cette logique manichéenne et  s'engage en faveur d'une voie intermédiaire.

 

       Dans ce recueil, le Père Mveng réaffirme sa foi en la fraternité et en l'unité de l'humanité. Il pose l'amour universel pour tous les peuples et toutes les nations à la base de ses rapports avec les autres êtres humains, et il promeut la paix mondiale comme étant le seul but à poursuivre. 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Une voie médiane >