Balzac et la Petite Tailleuse chinoise

par

Résumé

Dans la Chine communiste de Mao Zedong, le gouvernement a décidé de rééduquer les intellectuels et les enfants de criminels réactionnaires en les envoyant dans les campagnes. En 1971, le narrateur de cette histoire, Ma, dix-sept ans, et son ami Luo, dix-huit ans, en font partie.

À leur arrivée au village le plus pauvre de la montagne du Phénix du Ciel, les paysans locaux inspectent leurs affaires. Ils n'ont jamais vu de violon et se méfient de celui du narrateur. Luo sauve le violon de son ami du bûcher en disant qu'il va leur jouer un air intitulé « Mozart pense au président Mao ». Il le dit de façon très naturelle et avec beaucoup d'assurance.

À travers une analepse sont présentés les parents des deux personnages principaux : les parents de Ma sont l’un pneumologue et l’autre spécialiste des maladies parasitaires. Quant au père de Luo, il est dentiste. Après avoir raconté à ses élèves qu’il avait refait les dents du président Mao Zedong et celles du président Jiang Jieshi, il est jugé, humilié en public et enfermé pour avoir mis à la même hauteur les noms des deux hommes et pour avoir insinué que le président Mao avait de fausses dents.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Balzac et la Petite Tailleuse chinoise