Balzac et la Petite Tailleuse chinoise

par

Une histoire d’amour particulière

L'histoire d’amour est particulière car c’est une histoire à trois voix. En effet, les deux amis tombent tout de suite amoureux de la Petite Tailleuse, mais l’amour ne sera réciproque que pour un seul d’entre eux. L’autre, dans l’ombre jusqu’à la fin, ne révèlera jamais ses sentiments, car il ne veut pas perdre son meilleur ami. Tandis que l’un consomme pleinement l’amour, l’autre le vit par procuration. Par ailleurs, l’histoire entre Luo et la Petite Tailleuse est surprenante : lui est fils de bonne famille, instruit, il a des talents de conteur et une certaine éducation, tandis qu’elle, de sa position de tailleuse, ne sait rien du monde extérieur ni de la culture. Luo dira même au début à son ami qu’elle n’est pas assez civilisée pour lui.

« À l'intérieur, des piles de livres s'illuminèrent sous notre torche électrique ; les grands écrivains occidentaux nous accueillirent à bras ouverts : à leur tête, se tenait notre vieil ami Balzac, avec cinq ou six romans, suivi de Victor Hugo, Stendhal, Dumas, Flaubert, Baudelaire, Romain Rolland, Rousseau, Tolstoï, Gogol, Dostoïevski, et quelques Anglais : Dickens, Kipling, Emily Brontë... – Quel éblouissement ! – Il referma la valise et, posant une main dessus, comme un chrétien prêtant serment, il me déclara : Avec ces livres, je vais transformer la Petite Tailleuse. Elle ne sera plus jamais une simple montagnarde. »

Inscrivez-vous pour continuer à lire Une histoire d’amour particulière >

Dissertation à propos de Balzac et la Petite Tailleuse chinoise