Barbe bleue

par

Résumé

Barbe-Bleue est le 21e roman d’Amélie Nothomb. Il reprend le célèbre motif d’Henri VIII, homme cruel qui tue ses huit femmes pour punir leur curiosité. Ici, Barbe-Bleue n’est plus un aristocrate anglais mais un Grand d’Espagne, Don Elemirio Nibal y Milcar, qui s’éprend de sa dernière et ultime femme, Saturnine, une jeune femme intelligente et passionnée par l’art.

Saturnine arrive pour louer une chambre de 40m² dans un immeuble de maître du 7e arrondissement de Paris. Quinze autres femmes attendent ; l’annonce est très intéressante (seulement 500 euros pour une grande chambre avec salle de bain) – Saturnine se fait aborder par une autre candidate qui lui apprend pourquoi cette annonce n’a que des candidates féminines. Saturnine apprend que les huit autres femmes qui habitaient auparavant dans cette chambre ont disparu. Beaucoup de femmes viennent pour rencontrer Don Elemirio, homme très mystérieux, non seulement parce qu’il a un nom espagnol noble mais aussi parce qu’il ne sort jamais de ses appartements. Saturnine est un peu freinée par ces rumeurs mais ne veut pas retourner chez son amie Corine à Marne-la-Vallée, car elle y étouffe. Elle patiente pour rencontrer l’homme.

« Il avait l’air d’un dépressif profond, le regard éteint et la voix épuisée. » Les deux personnages se présentent : lui est Don Elemirio Nibal y Milcar, Espagnol de 44 ans. Elle est Saturnine Puissant, Belge de 25 ans, remplaçante à l’École du Louvre. À peine ces informations échangées, Don Elemirio annonce à...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Barbe bleue