Boris Godounov

par

Résumé

Début du XVIIe siècle : la Russie vient de perdre son tsar, dernier fils d’Ivan le Terrible. Deux boyards (nobles) de la cour, dont Soisy, discutent de la succession, réalisant contre leur volonté qu’il est probable que Boris Godounov, principal ministre du feu tsar, prendra le trône, même s’il est bien connu que Boris a fait assassiner le petit Dimitri, autre fils d’Ivan qui eût été l’héritier. Boris se cloitre et jure ne pas vouloir le trône, préférant se faire prier de l’accepter que de le saisir. Le peuple se rallie à son bord, et Shouisky aussi, en habile politicien.

Le vieux moine chroniqueur Pimen conte à son protégé Grishka comment il a été témoin de l’assassinat de Dimitri. Grishka, apprenant que le tsarévitch défunt aurait eu son âge, fuit le monastère, décidé à assumer le nom de Dimitri et à mener une révolte contre Boris. Il est mis au ban de l’église. Boris au Kremlin rumine sur les troubles qui pèsent sur son royaume, les désastres qui affligent sa famille, sur le repos qui le fuit, et sur son crime, qu’il croit responsable de tout cela.

Grishka manque de se faire arrêter par la police à la frontière de la Lituanie, où il compte s’échapper pour lever une armée. Shouisky reçoit de son ami Pouchkine la nouvelle qu’un prétendant prenant le nom...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Boris Godounov