Celui qui n'avait jamais vu la mer

par

Présentation

Celui qui n’avait jamais vu la merde Le Clézio est une nouvelle d’abord éditée au sein du recueil Mondo etautres histoires du même auteur, puis réédité plus tard, individuellementou accompagnée d’autres nouvelles pas forcément écrites par Le Clézio. Elle estprésentée comme une nouvelle jeunesse. Un tel registre, pour quiconque n’a luque le Le Clézio des premiers temps, celui des années 60, surprend. En effet,Le Clézio a commencé par une série de romans radicaux (Le Procès-verbalen 1963, La Fièvre en 1965, Le Déluge en 1966), s’inscrivant dansla parfaite lignée des auteurs du Nouveau Roman – Perec, Butor, Sarraute. Celuiqui n’avait jamais vu la mer s’inscrit dans ses œuvres plus tardives, aumoment où Le Clézio va si loin dans la remise en question de la choselittéraire qu’il en vient à dépasser la remise en question elle-même. À cetteoccasion, Le Clézio rompt avec un formalisme austère, sans pour autantdélaisser le travail sur la langue bien entendu, et se laisse aller à desrécits plus personnels, évoquant son goût pour l’exotisme et le voyage. Celuiqui n’avait jamais vu la mer est particulièrement représentatif du secondmouvement de ce revirement littéraire assez soudain.

Le Clézio est le fils d’un Anglais et d’uneFrançaise de l’île Maurice où il a passé son enfance. Il a vu le jour, en 1940,à Nice, une ville réputée pour la beauté de ses rivages et la douceur de sonclimat pendant toute l’année. Malgré ses nombreux voyages qui l’attirent versles rares régions encore vierges du Mexique, Le Clézio passe le printemps etl’été à Nice. C’est là qu’il admire la splendeur du Grand Bleu et la douceur dusoleil.

Parallèlement à ce voyage toujours nouveauvers la mer et la lumière, on remarque que la plupart de ses personnages sontjeunes. Dans Désert, Le Chercheur d’or, ou Onitcha, leshéros sont soit des filles soit des garçons. Tel est le cas dans notre nouvellequi présente des personnages enrupture avec l’univers technocratique de la vie quotidienne, mise à part pourle héros Daniel, dont le seul interlocuteur est la Mer, garante d’une relationharmonieuse.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Présentation >