Des femmes et de leur éducation

par

« La lecture »

Cet essai sans titre invite les jeunes femmes à lire. Pour Laclos, la lecture enseigne aux filles ce que la société et les hommes refusent de leur apprendre délibérément, car elle leur permet d'expérimenter des sentiments, des situations diverses et variées en toute sécurité. La lecture est aussi l'occasion d'emmagasiner les réflexions lumineuses des plus grands penseurs de l'humanité.

 

            Choderlos de Laclos n'est cependant ni le premier ni le dernier à formuler ce genre de discours pour l'émancipation des femmes par l'éducation. Il s'apparente en fait à un courant de pensée ample qui parcourt les siècles. Avant lui, Molière a œuvré dans ce sens dans l’École des Femmes. Après lui, Jane Austen, une femme savante, écrit les aventures d'autres femmes savantes. Et ces deux auteurs ne sont que des exemples parmi une constellation d'autres qui se sont interrogés sur la question.

Inscrivez-vous pour continuer à lire « La lecture » >

Dissertation à propos de Des femmes et de leur éducation