Des femmes et de leur éducation

par

Les solutions envisagées par Laclos

Laclos propose une refonte complète du système au sein duquel les femmes sont soumises aux hommes. Il propose d’abord, de manière très brève dans son Discours, texte 1, une révolution au cours de laquelle la femme s’affranchirait totalement de l’emprise masculine. Il demeure cependant très concis sur cette idée, car la question du courage des femmes serait alors abordée, et l’auteur semble ne pas vouloir s’y risquer. Cependant, il affirme que la femme de son époque se serait égarée, détournée de son chemin naturel, et devrait donc, pour le retrouver, reprendre son destin en main et récupérer les clés nécessaires à son bonheur.

 

Heureuses, libérées de tout artifice mondain, fortes et sereines, telles seraient la fille et la femme dans leur intégrité. Pour cela, elles doivent suivre un protocole qui n’est pas sans rappeler l’éducation humaniste rabelaisienne, et qui suit de très près la morale de l’Émile de Rousseau : la connaissance du corps devrait être mise en avant dès l’âge de l’enfant, quel que soit son sexe, afin de le rendre conscient de la meilleure manière de l’entretenir et de le rendre robuste et sain. L’activité physique ne doit pas être non plus négligée, car elle permet de conserver et de forger la santé. C’est seulement à l’âge de la puberté que les deux sexes se séparent, lorsque la femme devient mûre pour la grossesse ; Laclos insiste sur le fait que l’enfant, fille ou garçon, doit être éduqué selon ce procédé au moins jusqu’à cet âge-là.

 

De plus, il porte un grand intérêt à la littérature, et propose un « programme de...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Les solutions envisagées par Laclos >

Dissertation à propos de Des femmes et de leur éducation