Dora Bruder

par

Ernest Bruder

Le père de Dora est né le 21 mai 1899 à Vienne. Il est considéré comme apatride par l’État français, bien qu'il ait obtenu la nationalité française après son passage par la Légion étrangère, où il était soldat de 2ème classe. Il a été blessé, gazé, ce qui l'a laissé mutilé de guerre à 100 %. Il souffre de tuberculose pulmonaire. Il est ouvrier : « Ernest Bruder, le père de Dora, était sûrement, en cet hiver de 1926, manœuvre à l'usine de freins Westinghouse. » 1926 : l'année de naissance de Dora. Arrive la guerre. « On avait interné, à l'automne 1939, les ressortissants du « Reich » et les ex-Autrichiens de sexe masculin dans des camps de « rassemblement ». On les avait divisés en deux catégories : suspects et non-suspects. » Ernest Bruder est non-suspect. Alors qu’il ne travaille plus, la famille loge dans une chambre d'hôtel et vit dans une grande pauvreté. Lorsqu'il est fait obligation aux Juifs de se signaler au commissariat de quartier, il n'inscrit pas Dora. Il est arrêté le 19 mars 1942 et interné au camp de Drancy. Sa fille Dora le rejoint le 13 août de la même année, pour le pire. « Tous les deux, le père, la fille, quittèrent Drancy le 18 septembre avec mille autres hommes et femmes, dans un convoi pour Auschwitz. » Ernest Bruder y mourra.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Ernest Bruder >

Dissertation à propos de Dora Bruder