Elle s'appelait Sarah

par

Conclusion

Tatiana de Rosnay décrit précisément l’enfer des camps deconcentration et y apporte une touche d’humanité en décrivant le parcours deJulia qui restera profondément marquée par ses recherches sur Sarah.

         Elle s’appelait Sarah est un roman d’une portée historique indéniable. Il est lefruit d’un travail de recherche méticuleux et du vœu de son auteurefranco-britannique de garder dans la mémoire collective les horreurs de laguerre à travers le parcours plein de brutalité d’une jeune fille juive et del’écho de sa souffrance.

         Ce romanpublié en 2008 est un rappel du devoir de mémoire qui incombe à chacun d’entrenous selon l’auteure, et au besoin d’assumer le passé pour mieux vivre etpréparer l’avenir.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Conclusion >