En attendant la pluie

par

Les conséquences de l’apartheid

L’apartheid et la façon dont il structure la société, ses enjeux, constituent l’épine dorsale du roman. En effet, l’amitié des personnages n’est notable qu’en raison de l’apartheid qui sévit alors en Afrique du Sud. Et leurs retrouvailles à la fin du roman sont singulières et violentes en raison de cette situation historique. Pendant que Frikkie faisait son service militaire, Tengo, lui, poursuivait de son mieux son éducation dans les faubourgs. Rien ne les destine à se rencontrer à nouveau un jour, mais le climat social est fort tendu en raison des révoltes des Noirs qui manifestent contre les injustices sociales dont ils sont les victimes. La tension sociale se transforme rapidement en troubles et en affrontements, troubles auxquels Tengo n’aurait certainement pas pris part sans la fermeture des écoles. Le voilà à nouveau privé d’un droit qu’il est venu chercher loin de ses proches : Tengo se joint dès lors à la révolte et c’est là qu’il se retrouvera en face de Frikkie venu gonfler l’effectif des forces de maintien de l’ordre.

En attendant la pluie dresse un tableau noir mais fidèle de l’apartheid. À l’image de la plupart des systèmes allant de pair avec la colonisation, l’apartheid niait aux autochtones les droits les plus basiques et renforçait les rapports inégaux entre les deux races en présence....

Inscrivez-vous pour continuer à lire Les conséquences de l’apartheid >

Dissertation à propos de En attendant la pluie