J'accuse

par

Le capitaine Alfred Dreyfus

Alfred Dreyfus, capitaine dansl’armée française, est accusé d’avoir transmis des documents secrets àl’Allemagne relatifs aux actions militaires françaises. Cette accusation estproférée à son encontre après la découverte d’un bordereau d’envoi de documentsaux Allemands. Il est dégradé et exilé sur l’île du Diable. Il ne sera graciéqu’en 1899 par le président Émile Loubet.

Dans l’article à l’étude, Zola necesse d’affirmer que ce bordereau est un faux ; dès le début du texte Dreyfusest désigné par le groupe nominal « l’innocent», puis plus loin il est qualifié par la périphrase « lemalheureux Dreyfus », ouencore simplement évoqué comme « le malheureux ». Ainsi dès la premièrelecture l’enjeu de l’article est clair, l’innocence et le sort déplorable ducapitaine sont répétés au lecteur afin de le convaincre de la non-culpabilitédu capitaine. Vers la fin de l’article, l’auteur magnifie carrément lecapitaine Dreyfus en parlant d’« un hommeà la vie sans tache ». 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Le capitaine Alfred Dreyfus >