Julie ou la Nouvelle Héloïse

par

Résumé

Nous sommes en Suisse dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. Monsieur d'Étange est un noble qui vit avec sa femme et sa fille Julie à Clarens sur les bords du lac Léman. C'est un ancien mercenaire au verbe bref et autoritaire. Pour parfaire l'éducation de Julie, il engage un jeune précepteur du nom de Saint-Preux. Les deux jeunes gens vont se sentir attirés l'un par l'autre. Mais ce n'est pas une amourette qui va allumer une brève flamme aux cœurs de ces jeunes gens, mais au contraire un amour très pur et très profond qui va les marquer jusqu'à la fin de leur vie.

 

Cet amour est impossible dans les conditions du temps, car épouser Saint-Preux serait une mésalliance pour Julie et cela, M. d'Étange ne peut l'accepter. Les deux jeunes gens restent dans la retenue et ne se laissent pas aller à la passion, mais ils vont jusqu'à échanger un baiser derrière un buisson. Saint-Preux finit par quitter la maison et le service de M. d'Étange, sans s'éloigner pour autant. Se voir demeure possible pour les deux amoureux qui s'écrivent quotidiennement.

C'est à ce moment que Julie se trouve fiancée sans son consentement à M. de Wolmar, un ami de son père. Alors ils n'y tiennent plus : Julie et Saint-Preux deviennent amants. Très vite, Julie en éprouve des remords, bien injustifiés selon Claire, sa cousine et confidente. C’est la société et ses conventions qui poussent deux amoureux sincères à se cacher et à fauter.

Apparaît alors un ami de Saint-Preux, un Anglais, Milord Édouard Bornston, qui va plaider la cause de son ami auprès du père de Julie, en vain. M. d'Étange somme Saint-Preux de quitter Clarens.

 

Saint-Preux s'exécute et parcourt l'Europe....

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Julie ou la Nouvelle Héloïse