L'aiguille creuse

par

L’aiguille creuse

Le titre du roman fait référence à l’un des grands secrets de Lupin. En plus de l’élucidation de l’affaire du cambriolage, la résolution de l’énigme de l’aiguille creuse constitue l’un des défis auxquels s’attelle Beautrelet.
Mêlant histoire et fiction, Maurice Leblanc fait de Lupin l'héritier du plus grand des secrets des rois de France. Un secret que ces derniers se sont transmis de génération en génération pendant des siècles et que Lupin a pu découvrir grâce à son intelligence. L’aiguille creuse renfermerait des trésors nombreux et inestimables.

Lancé sur la piste de l’aiguille par un vieux bout de parchemin perdu par les hommes de Lupin lors du cambriolage, Beautrelet pense avoir résolu le mystère en découvrant le château de l’aiguille situé dans le département de la Creuse. Il comprendra plus tard son erreur et sera même enlevé par Lupin qui le menacera de représailles. L’aiguille creuse est en fait une falaise située à Etretat en Normandie. Naturellement creuse, elle sert de repère et de quartier général à Lupin. C’est de là qu’il planifie ses vols. C’est là qu’il conserve son butin avant de l’expédier aux quatre coins du monde. C’est là qu’il se réfugie lorsqu’il connaît des difficultés.

L’aiguille creuse est aussi une vraie caverne d'Ali baba car c’est là que Lupin garde les objets volés destinés à son usage personnel. Bien plus, l’aiguille creuse symbolise sa vie d’aventurier. Tant qu’il a l’aiguille, il sera tenté de continuer ses activités. Pour tourner la page et se consacrer à son amour pour Raymonde, il acceptera de laisser Beautrelet découvrir et...

Inscrivez-vous pour continuer à lire L’aiguille creuse >

Dissertation à propos de L'aiguille creuse