L’ami retrouvé

par

Fred Uhlman

Fred Uhlman est un écrivain et peintre anglais d’origine allemande, né en 1901 à Stuttgart (Allemagne) et mort à Londres (Angleterre) en 1985. Il est principalement connu pour son œuvre en partie autobiographique L’Ami retrouvé, qui entrelace les thèmes de l’amitié et de la mémoire.

Le jeune Fred est issu d’une famille juive de la classe moyenne. Il étudie dans les universités de Fribourg-en-Brisgau, Munich et Tübingen, jusqu'à obtenir son doctorat en droit canon.

Dans l’atmosphère de montée du nazisme des années 1930 en Allemagne, le jeune trentenaire quitte son pays natal pour Paris, où il survit difficilement, se faisant dessinateur, peintre, et même vendeur de poissons tropicaux. Il expose pour la première fois dans la capitale française en 1935 à la galerie Le Niveau.

Après avoir séjourné en Espagne, où il est chassé par la guerre civile, il part finalement pour l’Angleterre en 1936. Il s’installe avec sa femme Diana, rencontrée en Espagne, dans le quartier londonien d’Hampstead, qui devient un lieu de rencontre pour les exilés. Là, Uhlman fonde la « Free German League of Culture » dont deviennent membres l’écrivain et peintre expressionniste autrichien Oskar Kokoschka et l’homme de lettres de la même nationalité Stefan Zweig. Uhlman abandonne cependant la ligue lorsque celle-ci prend un virage communiste.

Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, le gouvernement anglais fait emprisonner Fred Uhlman et certains de ses compatriotes au camp Hutchinson sur l’île de Man ; tous sont soupçonnés d’intelligence avec l’ennemi. Celui qui n’est alors qu’un peintre est relâché au bout de six mois ; il a cependant pu continuer d’exercer son art pendant son...

Inscrivez-vous pour continuer à lire  >

Dissertation à propos de L’ami retrouvé