L'été où il faillit mourir

par

Présentation

Né à Grayling dans l’Etat du Michigan aux Etats-Unis le 11 décembre 1937, Jim Harrison, de son vrai nom James Harrison, est un écrivain américain, fils d’une mère d’origine suédoise et d’un père agent agricole. Les premières années de son enfance se passent sans heurts, mais à huit ans, survient un drame qui le marquera. En effet, son œil gauche est accidentellement crevé au cours d’un jeu. Quelques années plus tard, il décide, à 16 ans de devenir écrivain. Si un tel choix parait précoce, il tente de l’expliquer : « de par mes convictions romantiques et le profond ennui ressenti face au mode de vie bourgeois et middle class ». Il écrit donc énormément, notamment des poèmes, des romans (son treizième roman est d’ailleurs sorti en 2012), et des nouvelles, dont la cinquième, L’été où il faillit mourir, retient aujourd’hui notre attention.

Ce recueil de nouvelles comporte, hormis L’été où il faillit mourir, deux autres longues nouvelles : Epouses républicaines mettant en scène trois femmes fortunées partageant un même amant que l’une d’elles tentera de tuer, et une suite de En Marge, texte autobiographique de Jim Harrison. L’été où il faillit mourir raconte l’histoire de Chien Brun, personnage déjà présent dans un recueil de nouvelles écrit précédemment par l’auteur et intitulé En route vers l’Ouest.

Deux thèmes principaux peuvent être dégagés de ce texte, ils sont intimement liés à la nature de Chien Brun : sa quête d’identité qui est peut-être à l’origine de ses défauts d’une part, et ses qualités...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Présentation >

Dissertation à propos de L'été où il faillit mourir