L'homme invisible

par

Le docteur Kemp

Ce docteur a connu M. Griffin, alors qu’ils étaient encore étudiants. Chercheur également, comme par opposition à son ancien collègue, le Docteur Kemp est présenté comme un homme au physique avantageux : « Le docteur Kemp était un homme jeune, de haute taille, svelte, aux cheveux blonds, à la moustache presque blanche ». Il semble cependant être un homme qu'on ne doit en aucun cas interrompre dans son travail et à la vision assez étriquée. Pour lui, l'histoire de l'homme invisible n'est qu'une idiotie, une pensée digne de l'ignorance du « XIIIe siècle ! ». Il garde un calme olympien lorsqu'il aperçoit tout d'abord la tâche de sang sur sa moquette, puis la trace sur le bouton de porte et enfin les draps déchirés suivis d'une voix. Comme le déclare le narrateur « le docteur Kemp ne croyait pas aux voix ». Cependant, face aux preuves et à la présence de Griffin, il est obligé d'y croire et l'installe momentanément chez lui. Cependant, il profite très vite d'un instant seul pour prévenir la police et tenter de l'arrêter. À ses yeux, Griffin n'est qu' « un fou, une brute. C’est l’égoïsme personnifié. Il ne voit rien que son intérêt propre et son salut ». Ce sera lui qui diagnostiquera la mort et la fin des aventures de l'homme invisible.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Le docteur Kemp >

Dissertation à propos de L'homme invisible