La douce empoisonneuse

par

Linnea Ravaska

« Une avenante petite vieille, dansun paisible décor champêtre, quoi de plus aimable ». Telleest décrite Linnea Ravaska, une Finnoise veuve âgée. Soixante-neuf ans, anciennementmariée à un colonel, elle aspire à une vie tranquille dans son petit village deHarmisto, situé non loin d’Helsinki, la capitale de la Finlande. Ayant connu laguerre à travers la résistance finnoise contre le front soviétique auquel ellea participé, elle espère pouvoir désormais vivre une existence loin de toussoucis, de toutes peines, confortablement installée dans sa demeure cossue,entretenue par une petite pension qu’elle touche grâce à son statut d’ancienneépouse de colonel.

Lavieille dame fait preuve d’un calme et d’une tempérance dignes d’une femme quia longtemps vécu et a souffert de nombreux maux. Elle vit seule avec son chatjusqu’à ce que son neveu sans scrupules se présente inopinément chez elle, avecla ferme intention de la détruire financièrement et moralement.

Lavieille Finnoise fait cependant preuve d’un tempérament fort et ferme ; eneffet elle ne manque pas de ressources. Face aux atteintes portées à sapersonne, elle décide de fuir en Suède, pays où elle espère que ses droitsseront davantage respectés. Cependant, elle garde sous l’aile une bottesecrète : un poison violent qu’elle a concocté elle-même, lui garantissantune mort subite et indolore si les choses en venaient à se gâter par trop pourelle.

LinneaRavaska est donc un personnage très touchant, à la fois de par sa condition, sapauvreté, son veuvage, de par les persécutions dont elle est la victime, maiségalement par sa force de caractère, sa détermination et sa capacité à semontrer, en fin de compte, terriblement vengeresse. Ses nouvelles souffrances,qui lui en rappellent d’autres, et l’ironie de sa condition, ne font pas pourautant d’elle une figure de martyr, puisqu’elle trouve sans cesse un moyen demener la vie dure à ses poursuivants. Elle est un symbole de courage qui toucheet fait rire le lecteur dès les premières pages.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Linnea Ravaska >