La jeune fille à la perle

par

Les autres personnages

Le père de Griet

 Le père de Griet était faïencier ; il fabriquait de la porcelaine à Delft jusqu’au jour où l’un de ses fours explosa. Devenu aveugle, deux employés ayant en outre été tués, il a perdu son commerce. La famille tombe alors peu à peu dans la misère.

 

La mère de Griet

Elle s’inquiète pour son mari et pour sa famille, et a peur que la misère s’abatte sur eux. Elle demande donc à Griet de travailler pour subvenir à leurs besoins, et arrange pour elle un mariage avec un boucher. Au début, elle est réticente et honteuse de recevoir l’argent que Griet lui offre, puis elle l’accepte plus facilement pour préserver sa famille.

 

Agnès

Agnès est la petite sœur de Griet, elle est âgée de dix ans. Elle est très proche de sa grande sœur, et lorsque celle-ci s’en va chez les Vermeer, elle se sent abandonnée, d’autant plus que leur frère est parti lui aussi. Elle reste donc seule avec ses parents. Elle décède de la peste qui frappe le quartier où habite la famille.

 

Frans

Le frère de Griet et Agnès est en apprentissage pour devenir faïencier à la suite de son père, mais son patron le renvoie car il découvre la liaison que Frans entretenait avec sa femme. Frans quitte alors la ville sans donner de nouvelles à personne.

 

Catharina

Catharina, l’épouse de Vermeer, est jalouse, impulsive, et déteste Griet dès le premier jour. Elle s’acharne d’ailleurs contre elle à la moindre occasion. Au fur et à mesure que la jeune fille se rapproche de son mari, ses excès de colère empirent. Elle s’occupe peu de ses nombreux enfants, étant plus occupée à donner des ordres pour l’organisation de la maison. Avertie par sa fille préférée Cornélia, elle découvre la toile ayant pour modèle Griet et entre dans une colère noire, car son mari n’a jamais voulu la peindre elle. Elle tente de détruire la toile, mais en est empêchée par Vermeer ; elle renvoie Griet.

« Dans la mesure du possible, j’évitais Catharina. Il était clair qu’elle m’avait prise en grippe dès l’instant où elle m’avait vue en train de couper les légumes dans la cuisine de ma mère. Le bébé qu’elle attendait n’arrangeait pas son humeur, il la rendait gauche, elle n’avait plus rien à voir avec la gracieuse maîtresse de maison qu’elle s’imaginait être. »

 

Maertge

Maertge est la fille aînée des Vermeer. Elle est la seule de la maison à considérer Griet comme autre chose qu’une domestique, qu’une servante. Elle est proche d’elle, lui raconte ses secrets, et sera la seule à lui rendre visite lorsqu’elle sera renvoyée.

 

Cornélia

Cornélia est la petite sœur de Maertge. Elle est, à l’inverse de sa sœur, ouvertement hostile à Griet. Elle va jusqu’à salir après qu’elle ait nettoyé, ruinant son travail, l’accusant de vol. Elle reste dans le giron de sa mère, la renseigne sur ce qui se passe dans la maison, notamment entre Griet et Vermeer. C’est elle qui informera sa mère de la toile du peintre ayant pour modèle Griet.

 

Lisbeth, Aleydis, Johannes, Franciscus

Les autres enfants des Vermeer sont turbulents, causent du souci et occasionnent du travail à Griet.

 

Maria Thins

Maria Thins, la mère de Catharina et donc la belle-mère de Vermeer, est la propriétaire de la maison où vit la famille. C’est une femme qui a le sens du commerce, perspicace et quelque peu avide. Elle cache à sa fille que Van Ruijven a commandé le tableau représentant Griet, car elle y voit un intérêt financier.

 

Tanneke

L’autre domestique de la maison répond aux ordres directs de Maria Thins, ce qui lui donne une certaine autorité. Entre elle et Griet, la relation n’est pas facile : elle oscille entre hostilité ouverte et indifférence. En effet, Tanneke est jalouse de Griet et de l’intimité qu’elle partage avec le maître de maison. Griet parvient au début à gérer le caractère lunatique de Tanneke, mais celle-ci se montre de plus en plus agressive et sournoise au fur et à mesure que l’histoire progresse.

 

Pieter le boucher

Il est le boucher de Delft, chez lequel de nombreuses servantes se fournissent en viande, car elle est de très bonne qualité. Son fils épouse Griet.

 

Pieter fils

Fils du boucher, il est charmé par Griet lorsqu’il la voit au marché ; sa timidité notamment l’attire. C’est un jeune homme fort et charmant. Il lui fait la cour pendant plusieurs mois, tentant de la séduire, même lorsque des rumeurs commencent à circuler sur la jeune fille. Il lui propose de l’épouser lorsqu’elle aura quitté son poste de servante, et Griet tombe peu à peu sous son charme. Dans le dernier chapitre, qui se déroule dix ans plus tard, on apprend qu’ils se sont mariés et ont eu deux enfants, Jan et Frans. 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Les autres personnages >