La jeune fille à la perle

par

Résumé

L’histoire se déroule dans la ville hollandaise de Delft en 1664. Griet, fille aînée d’une famille de trois enfants, est placée en tant que servante chez le célèbre peintre Johannes Vermeer afin de subvenir aux besoins des siens, le père de famille, ancien faïencier, étant devenu aveugle suite à l’explosion d’un four qui lui a aussi valu la perte de son commerce. Bien que le peintre vive à seulement une quinzaine de minutes de chez elle, la jeune fille appréhende son départ, car le « coin des Papistes », quartier catholique de la ville, lui est totalement inconnu, ayant été élevée dans la tradition protestante. De plus, c’est la première fois qu’elle quitte ses proches pour si longtemps. Ses débuts dans la nouvelle maison sont difficiles : elle a beaucoup de travail, l’autre servante est d’humeur changeante et Catharina, l’épouse de Vermeer, est froide et cassante. Cette dernière envie la domestique, qui, elle, est autorisée à pénétrer dans l’atelier de son mari, lieu interdit à tous, hormis la belle-mère du peintre, Maria Thins. De plus, et pour une raison inconnue, une des cinq enfants des Vermeer, Cornelia, a pris la nouvelle employée en grippe. Seuls Maria Thins et son gendre sont agréables. Malheureusement, tous deux sont très peu présents – ce qui rend d’ailleurs l’artiste mystérieux, voire désiré. Le dimanche venu, Griet est heureuse de rentrer chez elle ; sa situation attriste cependant toute la famille. De retour chez ses employeurs, elle parvient à faire le ménage dans l’atelier du peintre sans bouger les objets de leur place, et elle est donc définitivement embauchée. Le jour où l’artiste lui montre la chambre noire dont il se sert pour travailler, elle se rend compte que c’est l’unique fois depuis sa première visite...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de La jeune fille à la perle