La leçon

par

Présentation

En mêmetemps qu’il écrit la pièce emblématique de son art, La Cantatrice chauve, Eugène Ionesco compose en 1950 La Leçon, pièce plus courte etcertainement moins ambitieuse. En effet, s’il est fréquent de voir la premièrejouée seule, il est plus rare de voir la seconde représentée indépendamment.Rapidement, dès les premières représentations au Théâtre de la Huchette, La Leçon est collée à La Cantatrice Chauve et, encoreaujourd’hui, les éditions qui font le choix de glisser la piécette après« l’anti-pièce » sont nombreuses.

Quoiqu’il en soit, l’œuvre n’en est pas moins intéressante. En fait, Ionesco, dansla pure tradition du théâtre de l’absurde, met en scène, avec La Leçon, une boucle narrative danslaquelle sont enfermés les trois personnages de la pièce une Élève, un Professeur, et sa Bonne,Marie. Cette pièce en un seulacte raconte l’histoire d’un vieux professeur qui reçoit chez lui une jeunefille qui souhaite préparer un doctorat. Face à elle, il va peu à peu perdrepatience et finir par la tuer.

Nous étudierons ici en quoi La Leçon est une pièce qui caractériseparfaitement le théâtre de l’absurde et en quoi cette absurdité permet àl’auteur une dénonciation de la société.

 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Présentation >