La mondialisation n'est pas coupable

par

Le progrès technique et son assimilation

Krugman, dans cet essai, rejette l'essentiel des accusations faites par ses contemporains, et va exposer ses idées, ses solutions et ce qu'il estime comme étant responsable des maux des sociétés occidentales. Selon lui, ce changement du système d'échanges des marchandises et des services dans le monde, ce qui a modifié profondément les sociétés contemporaines, ce n'est nullement dû à la mondialisation à proprement parler mais plutôt aux progrès techniques du XXème siècle qui n'ont pas été bien gérés ni bien assimilés. Il pointe également du doigt la hausse de la productivité et donc de la production (définition : capacité de produire, rapport entre la quantité produite et les

Inscrivez-vous pour continuer à lire Le progrès technique et son assimilation >

Dissertation à propos de La mondialisation n'est pas coupable