La Rose de Personne

par

Personne

Même si le lecteur a l’impression qu’il s’adresse à lui et donc à l’humanité toute entière, c’est également à Personne dont il s’agit. Le poète en fait un interlocuteur remarquable et n’hésite pas à le personnifier en le tutoyant à de nombreuses reprises dans son recueil, ce qui est reflété dans des vers comme celui-ci :

« Loué sois-tu, Personne/Pour l’amour de toi/Nous voulons fleurir/Contre toi ».

« Personne » paraît même être le ‘personnage principal’ dans son œuvre puisqu’il est mentionné dans le titre : « La Rose de Personne ». Ce personnage fantôme représente le nihilisme et pessimisme de l’auteur accentués par le néant, le rien, le nulle part.

« Un rien/nous étions, nous sommes, nous/resterons, en fleur : /la rose de rien, de/personne »

« Oh, ce centre errant, vide… ».

Inscrivez-vous pour continuer à lire Personne >

Dissertation à propos de La Rose de Personne