Le Bachelier

par

Présentation

Le Bachelier est le deuxième volet de la trilogie Jacques Vingtras écrite par Jules Vallès. Roman autobiographique paru en feuilleton en 1879, il décrit la deuxième partie de la vie de l’auteur, les premières années de son âge d’homme. Le Bachelier est un roman à clés, et c’est l’occasion pour Vallès de décrire le milieu politique dans lequel il prospéra et qu’il contribua à faire grandir, milieu dangereux s’il en était à cette époque, celui des républicains.

On y voit Jacques Vingtras, alter ego de Jules Vallès, quitter Nantes et l’étouffante tutelle de ses parents et partir pour Paris. Là, il fait la connaissance d’activistes politiques jeunes et actifs, mais aussi de deux fidèles compagnes qui ne le quitteront guère : la misère et la faim. La description de la vie de bohème qu’il livre au lecteur est certes pleine d’humour mais sans aucune complaisance ni nostalgie. Après le coup d’État du 2 décembre 1851 qui voit arriver Napoléon III à la tête du pays, Jacques, qui s’est compromis en s’opposant au nouveau régime, doit retourner à Nantes où son père le séquestre et menace de le faire interner – ce qui est effectivement arrivé à Vallès. Il finit par retourner à Paris où il s’essaye au métier de surveillant et aux leçons particulières. Mais sa participation à un complot visant à tuer l’empereur l’envoie en prison. Une fois sorti, il n’a plus aucune ressource régulière, s’essaie à d’autres métiers, mais ne se découvre que deux talents : il est un formidable tribun politique, et un journaliste brillant. Malheureusement, ces talents ne suffisent pas à le faire vivre. Poussé au désespoir, il en arrive à blesser grièvement son meilleur ami au cours d’un duel. La fin du roman nous montre la mort du père, tyran détesté et aimé pourtant, et l’abdication de Jacques. Pour nourrir sa mère, il renonce à ses convictions sociales et accepte un poste de surveillant dans un internat de province.

Nous traiterons de la question de l’agitation politique dans le roman, puis de la description de la misère, enfin de la relation entre Jacques Vingtras et son père.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Présentation >