Le dindon

par

La belle époque

La Belle Epoque est une période qui a succédé à la Grande Dépression européenne (1873 – 1896) et qui a précédé la Première Guerre mondiale. Une époque qui a été caractérisée par des grandes avancées dans les domaines technologiques, sociaux, économiques et politiques sur l’ensemble du continent.

En France, cette époque correspond à une urbanisation croissante et à une modernisation du pays mais surtout de Paris. Cette période est souvent associée au terme d’insouciance. De façon générale, le peuple avait envie de vivre et c’est ce goût nouvellement acquis pour la sophistication qui a fait de la Belle Epoque une époque bénie pour les biens culturels tels que les œuvres théâtrales.

Parue en 1969, Le Dindon n’appartient pas à cette époque par la date de diffusion, mais de par ses personnages : cette pièce de théâtre montre la frivolité d’une époque. Cette frivolité est bien présente dans le comportement de ces hommes infidèles qui courent les jupons sans ménagement et de ces femmes qui pour s’en venger prennent des amants. Des personnages qui recherchent ailleurs, et sans cesse, de nouvelles expériences. On a l’impression d’être spectateurs d’un jeu où tout est « de bonne guerre ».

« PONTAGNAC. – On fait ce qu’on peut. Que voulez-vous, c’est un malheur un tempérament comme ça, mais c’est plus fort que moi, j’ai la femme dans le sang !

LUCIENNE. – Eh bien ! Mais monsieur le Maire vous en a justement attribué une.

PONTAGNAC. – Ma femme, oui ; oh ! Evidemment, c’est une femme charmante. Mais elle l’est déjà depuis...

Inscrivez-vous pour continuer à lire La belle époque >

Dissertation à propos de Le dindon