Le meilleur des mondes

par

Aldous Leonard Huxley

Aldous Leonard Huxley est un écrivain anglais né à Godalming (au sud de l’Angleterre) en 1894 et mort à Los Angeles en 1963. Il est l’auteur d’une œuvre abondante faite de romans et principalement d’essais dans la seconde partie de sa vie, imprégnés de mysticisme. Ses intérêts divers, de la musique à la peinture, de la science à la littérature et à la religion, nourrissent une œuvre très riche, exprimant une pensée qui finit par tendre vers un syncrétisme parent du taoïsme ou du bouddhisme. Il reste célèbre pour ses visions anticipatrices d’une société altérée par une application pernicieuse du progrès scientifique.

Il naît dans une famille illustre d’intellectuels ; sa mère est la directrice d’une école où il sera élève ; son père est écrivain et herboriste. Le jeune Aldous commence à acquérir des connaissances scientifiques auprès de lui dans son laboratoire botanique.

Il fait d’abord de brillantes études à Eton, mais à seize ans, une infection de la rétine le rend presque aveugle. Il allait alors entamer des études de biologie, se destinant à la médecine, et au lieu de cela il doit s’isoler en pleine adolescence, et se tourner vers ses ressources intérieures, mouvement qui guidera son travail d’écrivain, toujours mâtiné de recherche spirituelle. Il apprend rapidement le braille et tape même un roman, qu’il perd. Il reprend ses études à dix-neuf ans et obtient en 1915 un diplôme en littérature anglaise et philologie au Balliol College d’Oxford.

Il emploie rapidement ses talents littéraires à gagner sa vie ; dès vingt ans, il avait résolument décidé de se tourner vers la littérature et il publie dès lors des poèmes, des articles, de la critique musicale et d’art.

Sa première période...

Inscrivez-vous pour continuer à lire  >

Dissertation à propos de Le meilleur des mondes