Le neveu de Rameau

par

L’éducation par les arts

Au XVIIIe siècle, l’éducation des enfants de bonne famille passe par l’apprentissage des lettres, des sciences comme les mathématiques bien sûr, mais également des arts tels que le chant et la musique. « Lui » et « moi » s’affrontent sur ce sujet ô combien délicat de l’éducation des enfants et la place que doit y occuper la musique.

 

                     A. De l’inutilité de la musique face à la raison

        

Inscrivez-vous pour continuer à lire L’éducation par les arts >

Dissertation à propos de Le neveu de Rameau