Le portrait de Dorian Gray

par

Basil Hallward

Il est le talentueux peintre qui réalise le portrait de Dorian Gray au milieu du livre, puis il est la seule personne à voir la toile une fois qu’elle porte les marques de la vilenie de son sujet. En effet, il reste un proche ami de Dorian tout au long de l'histoire, supportant ses critiques et ses reproches (par exemple, lorsque Dorian l'accuse de n'aimer chez lui que sa jeunesse, et prédit qu'il le quittera lorsque sa première ride viendra marquer son visage).

Timide et intelligent, il est le véritable artiste de l'œuvre, quand ses camarades ne font que théoriser la beauté. Lui refuse les honneurs et les applaudissements, il ne désire pas vendre son art, il offre d’ailleurs à Dorian le portrait qu'il a fait de lui. Ainsi, il se rend contre son gré le créateur indirect de la corruption de Dorian, en engendrant le portrait qui vieillira et enlaidira à sa place.

Alors que, soucieux de la réputation de son ami que la rumeur commence à ternir de manière conséquente, il vient visiter Dorian afin de savoir si ces ragots sont fondés ou non, et le cas échéant le dissuader de continuer sur cette pente, son interlocuteur est pris d'un accès de rage et lui dévoile le portrait défiguré. Basil, trahi, ne reconnaît pas son œuvre, et essaye jusqu'au bout de pousser...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Basil Hallward >

Dissertation à propos de Le portrait de Dorian Gray