Le portrait de Dorian Gray

par

Le but de l’art

L’art est appréhendé sous plusieurs formes dans Le Portrait de Dorian Gray. En effet, il ne revêt pas la même importance et la même signification pour chacun des personnages, et se voit exposé sous trois facettes : expression d’une profondeur couplée au désintéressement, recherche de la beauté, et traduction de la réalité.

Le premier aspect est incarné par Basil Hallward, qui peint non pour la renommée et les applaudissements, mais parce que l’art lui parle et fait partie de lui-même. Ses œuvres sont des productions uniques, nées dans le seul but d’exprimer ses sentiments. En effet, toute l’admiration qu’il porte à Dorian se reflète dans le portrait qu’il fait de lui. Il utilise l’art, et plus particulièrement la peinture, comme exutoire, moyen d’exprimer ce qu’il ressent, étant lui-même timide et peu loquace. Il parle au moyen de ses tableaux, et, donnant ainsi vie à une parole venant du fond de son cœur, refuse de vendre celle-ci à n’importe qui. Il n’offre le tableau qu’à Dorian car il lui accorde sa confiance, et pense que le véritable maître de l’œuvre n’est pas l’artiste qui l’a créée mais le sujet qui a posé pour lui : « tout portrait peint compréhensivement est un portrait de l’artiste, non du modèle. Le modèle est purement l’accident, l’occasion. Ce n’est pas lui qui est révélé par le peintre ; c’est plutôt le peintre qui, sur la toile colorée, se révèle lui-même. La raison pour laquelle je n’exhiberai pas ce portrait consiste dans la terreur que j’ai de montrer par lui le secret de mon...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Le but de l’art >

Dissertation à propos de Le portrait de Dorian Gray