Le Roi se meurt

par

L’influence du théâtre de l’absurde

L’absurde se définit comme étant l’insensé, ledéraisonnable, ce qui ne poursuit ni ne recherche aucun but. Par « théâtre de l’absurde », onentend la mise en scène de personnages perdus dans un monde dont ils nereconnaissent pas le sens, les frontières, et qui demeurent en perpétuellerecherche d’un objectif, de valeurs que bien souvent ils ignorent.

« LE GARDE : Le ciel est ouvert, les nuages n’ont pasl’air de vouloir se dissiper facilement. Le Soleil est en retard. J’ai pourtantentendu le Roi lui donner l’ordre d’apparaître.

MARGUERITE :Tiens ! Le soleil n’écoute déjà plus. »

L’arrière-plan du théâtre absurde a souventpour toile de fond un monde, un lieu où tout va de travers, où le spectateur nereconnaît plus ses repères habituels, de temps, de langage.

Le burlesque s’y allie très souvent, mais ledécalage créé par l’évolution de ces personnages dans un monde où tout échappeà une quelconque raison, un quelconque sens, fait davantage naître le malaiseque le rire.

Nous pouvons retrouver ce type de théâtre dans Le Roi se meurt. En effet, tout perd sonsens autour de ce personnage : ses serviteurs sont désormais incapables desatisfaire ses exigences, son palais tombe en ruine alors que lui-mêmes’imagine encore au sommet d’une gloire inaltérable. Garde et femme de ménagesemblent, si toutefois ils ne disposent pas d’une véritable connaissance en lamatière, détenir au moins un point de vue arrêté et affirmé sur la mort du roitandis que lui oscille entre abattement et refus.

« LE ROI : Vous tous, innombrables, qui êtes mortsavant moi, aidez-moi. Dites-moi comment vous avez fait pour mourir, pouraccepter. Apprenez-le moi […] Revenez de ce côté-ci un instant pour mesecourir. […] Et vous, qui étiez forts et courageux, qui avez consenti àmourir avec indifférence et sérénité, apprenez-moi l’indifférence, apprenez-moila sérénité, apprenez-moi la résignation. »

Ainsi Ionesco fait-il éclore une réminiscencedu théâtre de l’absurde, quelque peu dédaigné depuis la Seconde Guerremondiale, afin de nous montrer que cette perte du sens de notre monde et que laconfrontation avec la mort peuvent aussi prêter à sourire, bien que sur un fondde malaise.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur L’influence du théâtre de l’absurde >