Le Roman comique

par

Le voyage et les aventures : un semblant de réalisme

Le voyage et les aventures nourrissent tout à fait le genre d'écriture propre à Scarron, le genre burlesque dans la comédie. Le voyage est un thème fondateur : chaque personnage raconte ses expériences, partout en France, en Italie... Ces aventures sont celles d'une troupe de théâtre, de comédiens qui arrivent dans la ville du Mans et qui seront témoins d’événements surprenants, voire complètement loufoques. La première partie du roman a pour scène la ville du Mans, à deux endroits : les Halles et l’Hôtellerie de la Biche, qui existent réellement. Puis ils voyageront dans le département de la Sarthe, à Alençon, Bellême, Château-du-Loir.

Toutes ces aventures proviennent de nombreuses sources d'inspiration, notamment des nouvelles espagnoles, traduites par l'auteur, qu'il a adaptées à son roman. Chaque aventure aura un personnage principal et un narrateur, qui varient selon le récit. Chaque personnage a donc plusieurs récits à son actif, dont il est le narrateur.

L'auteur n'hésite pas à employer au début de son roman un vocabulaire grandiloquent afin de faire ressembler sa présentation des personnages à celle d’Homère dans l'Iliade ou l'Odyssée, employant de nombreuses métaphores épiques, pour plonger le lecteur dans un genre d'épopée et donc une annonce d'aventures, ce qui peut surprendre : « Le soleil avait achevé plus de la moitié de sa course et son char, ayant attrapé le penchant du monde, roulait plus vite qu’il ne voulait. Si ses chevaux eussent voulu profiter de la pente du chemin, ils eussent achevé ce qui restait du jour en moins d’un demi-quart d’heure. Pour parler plus humainement et plus intelligiblement, il était entre cinq...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Le voyage et les aventures : un semblant de réalisme >

Dissertation à propos de Le Roman comique