Le soleil des Scorta

par

Une région particulière : Les Pouilles

Le lien de la terre, de la région, est décrit ainsi par l'auteur ''En Italie il y a autant de voyages que de régions. On ne fait vraiment pas le même voyage selon l'endroit où l'on va et le sud est extrêmement dépaysant. " La volonté de l'auteur était de décrire, peindre une région particulière de l'Italie, touristique et pittoresque, du mot '' pittore '', littéralement, qui mérite d'être peint, pour ses paysages, ses populations, son histoire particulières.

Cette région largement rurale et agricole, connue pour ses olives et son vin, occupe le sud de l'Italie, terre sèche, aride, ensoleillée. La vie y est difficile, l'adaptation à un climat aux terres imperméables ainsi que la rareté de l'eau et des endroits humides empêche la végétation de pousser à part quelques cultures. Cette terre '' destinée à brûler '' est une terre pauvre, mais dont les autochtones sont fiers, ce que l'on retrouve chez tous les personnages, que ce soit les hommes ou les femmes, condamnés à tout donner pour se sortir de la misère. On retrouve d'ailleurs dans le personnage de Carmela la femme du sud, la mère protectrice, belle, qui a du caractère et de l'énergie, et qui ne veut pas être prisonnière de l'autorité de son mari.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Une région particulière : Les Pouilles >

Dissertation à propos de Le soleil des Scorta