Le Symbole perdu

par

Résumé

En 2009, Dan Brown publie aux États-Unis et au Royaume-Uni Le Symbole perdu. Dan Brown s’est fait connaître sept ans auparavant grâce à la parution de son quatrième roman, Da Vinci Code, qui eut un succès retentissant. Dans Le Symbole perdu, dont l’action se situe après celle du Da Vinci Code, Dan Brown réutilise les ingrédients qui ont fait son succès, et mêle sans cesse le polar à l’ésotérique, en nous menant aux limites du fantastique.

 

Le narrateur commence par une annonce des faits : un document secret est enfermé dans le coffre-fort du directeur de la CIA. Ce document fait référence à une porte ancienne et à un lieu souterrain inconnu où quelque chose de puissant serait enterré. Le narrateur insiste ensuite sur le fait que toutes les institutions, organisations, rituels, éléments scientifiques, monuments, œuvres d’art, etc. dont il parle sont authentiques.

À quelques rues de la Maison Blanche, dans la réplique du Temple du roi Mausole, les franc-maçons sont en plein rituel d’initiation. Un initié de 34 ans prête serment pour accéder au plus haut rang. L’initié s’avère être un traître infiltré, mais les membres de la confrérie n’en savent rien.

Robert Langdon, 58 ans, philanthrope, scientifique et historien célèbre, a rendez-vous au Capitole avec Peter Solomon, lui aussi philanthrope mais surtout franc-maçon. Peter sert également depuis longtemps de père de substitution à Langdon. Langdon doit faire le discours d’ouverture d’un gala privé organisé par Peter au Capitole.

L’initié évoqué plus tôt se révèle être un certain Mal’akh, dont le corps est intégralement couvert de tatouages. Seule parcelle de peau non recouverte : le sommet de son crâne. Très mystique, il est à la recherche de ce qui est « enterré quelque part », et on comprend qu’il a planifié un méfait qui sera commis au Capitole, où il entre en se déguisant.

Mal’akh entre en contact avec Katherine Solomon, la sœur de Peter, qui est spécialiste en noétique, une science nouvelle qui postule que l’esprit peut modifier la matière physique. Pour manipuler Katherine, il incarne depuis quelque temps, quand il entre en contact avec elle, le personnage de Christopher Abaddon, prétendu psychiatre de Peter.

Langdon entre dans le Capitole et se remémore ses conférences universitaires, dans lesquelles il mettait à jour les racines maçonniques des États-Unis. Quand il arrive dans la salle indiquée par Peter, il se rend compte qu’il n’y a pas de gala privé. On lui a tendu un piège : il appelle Peter, et tombe sur « un cinglé », qui sous-entend qu’il a capturé Peter, que celui-ci est entre la vie et la mort, et qu’il le tuera si Langdon ne lui ouvre pas « l’ancienne porte », qui donne accès à la « sagesse perdue ». Dans le Capitole, la main droite de Peter est exposée encore sanguinolente, ce qui déclenche la terreur publique et alerte les autorités. Mal’akh, manifestement le responsable de ces événements, réussit à échapper à la police par l’utilisation d’un nouveau déguisement. Il a maintenant l’intention de tuer Katherine, et de détruire son laboratoire. Pendant qu’il s’approche en voiture, Katherine et sa collègue tombent sur ce mystérieux objet enterré. Elles trouvent un document, mais il est cadenassé et caviardé. Elles font appel à un hacker.

  Sato, la chef de la CIA, arrive au Capitole. Langdon la met au fait de ce qui se passe, et lui apprend un certain nombre de choses sur le Capitole en tant que lieu sacré. Dans la paume de la main de Peter, on a tatoué quelque chose qui ressemble à « IIX 885 ». Langdon récupère la chevalière maçonnique de son ami. Il finit par comprendre pourquoi il a été choisi pour ouvrir « l’ancienne porte ». Plusieurs années auparavant, Peter lui a confié un talisman secret qu’on lui a demandé d’apporter quand on l’a appelé pour le faire venir au Capitole. Langdon comprend qu’il faut lire le message inscrit sur la paume à l’envers, ce qui donne « SBB 13 ». Il s’agit d’une pièce dans les sous-sols labyrinthiques du Capitole.

  Langdon et Sato s’enfoncent dans les sous-sols, vers la pièce SBB 13, avec beaucoup de difficultés. Quand ils y arrivent enfin, ils découvrent un squelette.

  Dans les laboratoires de Katherine, Mal’akh tue la collègue de sa cible principale, ce qui lui rappelle la fois où il a tué la mère des Solomon, en essayant d’arracher des infos à Peter.

  Langdon devine que la SBB 13 est un cabinet de réflexion maçonnique. Le mur du fond s’avère être un rideau qui cache une petite pyramide, dont la présence au cœur du Capitole corrobore des légendes que Langdon ne croit pas. Sato lui ordonne de déchiffrer les inscriptions qu’il y a sur la pyramide. Bientôt, en apprenant qu’il dissimule depuis le début le talisman, qui est potentiellement capital dans l’affaire, Sato fait Langdon prisonnier de la CIA.

  Warren Bellamy, un ami de Peter, lui aussi franc-maçon, aide Langdon à s’enfuir in extremis. Ils emportent la pyramide avec eux. Mal’akh rappelle Langdon, il est satisfait qu’il ait pris la pyramide, c’est précisément ce qu’il attendait de lui. Il révèle que la pyramide est une carte, un moyen d’accéder au trésor, et non pas le trésor lui-même. Il ordonne à Langdon de décrypter les inscriptions sur la pyramide, en échange de quoi il promet de libérer Peter. Après avoir raccroché, Langdon appelle Katherine pour la prévenir que Peter a été enlevé, et qu’elle est elle aussi en danger. Elle se rend compte que sa collègue a été tuée. Elle décide de fuir.

  Bellamy apprend à Langdon que Sato veut la pyramide pour les mêmes raisons que Mal’akh. Katherine réussit à s’échapper. Bellamy et Langdon débattent. Bellamy lui apprend que le talisman est la légende de la carte. Sato met des hommes à la recherche de Langdon. Parallèlement, Sato et Langdon passe la première étape du décryptage de la pyramide : ils obtiennent un carré de 16 chiffres.

  Mal’akh met le feu aux laboratoires de Katherine. Bellamy explique à Langdon que Peter préférerait qu’il protège le secret envers et contre tout. Langdon est outré, car il veut sauver son ami. Katherine les rejoint. Le narrateur raconte en flashback l’historique tragique de Zachary Solomon, le fils de Peter, qui serait aujourd’hui emprisonné ou mort.

  Les hommes de Sato encerclent la bibliothèque où Langdon, Bellamy et Katherine se sont réfugiés. Katherine et Langdon s’échappent. Bellamy se fait capturer. Katherine convainc Langdon de trahir le secret franc-maçon pour sauver Peter. Ils commencent tous deux à s’affairer au déchiffrage de la pyramide. Ils réussissent à l’ouvrir grâce au talisman. Apparaît un premier message : « Le secret est à l’intérieur de l’Ordre », puis ils trouvent l’inscription « 1514 AD » qui semble, d’après Langdon, désigner Albrecht Dürer. Dans La Mélancolie, gravé en 1514, Dürer offre une grille pour décoder le carré de 16 chiffres. Ils trouvent les mots suivants : « JEOVA SANCTUS UNUS ».

  Un vieil aveugle, prévenu par Bellamy, appelle Langdon et lui dit de venir chez lui. Katherine et Langdon prennent un taxi, que Sato et ses hommes, après avoir torturé Bellamy qui refuse de parler, tentent de détourner. Finalement, Katherine et Langdon s’échappent, et prennent le métro vers le mémorial maçonnique de George Washington. Katherine et Langdon trouvent le vieil aveugle, qui se révèle être le révérend Collin Galloway. Il leur montre qu’en appuyant le doigt à un certain endroit du cube qui se situe dans la pyramide, un cercle pointé apparaît sur le doigt. Langdon se rend compte qu’il y a le même symbole sur la chevalière maçonnique. Il se sert de la chevalière comme d’une clef, en la tournant dans la « serrure » à 33 degrés, selon l’adage « Tout est révélé au 33ème degré » qui court à travers le récit depuis le début. Le cube se transforme en croix, plus précisément en Rose-Croix, qui est le symbole des rosicruciens, une sous-catégorie de franc-maçons, à laquelle appartenait Isaac Newton. Ils comprennent que le Jeova de « JEOVA SANCTUS UNUS » et Isaac Newton ne sont qu’une seule et même personne.

  Katherine a une nouvelle idée mais les hommes de Sato approchent. Ils fuient dans les cuisines du Collège de la cathédrale. Katherine fait bouillir une partie de la pyramide, toujours suivant l’adage « Tout est révélé au 33ème degré ». Le message premièrement apparu se complète : «  Le secret est à l’intérieur de l’Ordre Huit Franklin Square ».

  Sato les retrouve. Bellamy révèle l’information à Mal’akh, mais seulement partiellement. Sato et ses hommes essaient de lui tendre un piège, mais Mal’akh les double en capturant Katherine et Langdon. Sato cherche le « Huit Franklin Square » mais l’adresse n’existe pas. Mal’akh torture Langdon pour avoir les informations manquantes. Il laisse Langdon pour mort après que celui-ci lui a appris, après une réflexion intense, que le « Huit Franklin Square » renvoie non pas à un lieu mais au « carré magique de Franklin d’ordre huit ». Mal’akh, avec Peter toujours captif, part vers ce qu’il appelle la « montagne sacrée ».

  Sato arrive à temps pour sauver Langdon. Dès son réveil, notre héros étudie le carré magique et en déduit que Mal’akh est parti pour la Maison du Temple. Mal’akh espère y trouver le « Mot perdu », qu’il souhaite tatouer au sommet de son crâne pour ensuite se sacrifier. Il fait du chantage pour que Peter l’aide : Mal’akh a tourné une vidéo des rituels franc-maçonniques qui nuirait à l’image de la franc-maçonnerie et où l’on distingue clairement des personnages haut placés. Il menace de l’envoyer au monde entier. Peter finit par l’aider, Mal’akh trouve le « Mot perdu » et révèle qu’il est en fait Zachary Solomon. Zachary supplie son père de le sacrifier. Peter s’exécute après que Zachary l’a suffisamment provoqué. Ce faisant, il lui révèle que ce qui lui a été donné comme tel n’était pas réellement le « Mot perdu ». Le « Mot perdu » est un symbole. Zachary meurt donc.

  Plus tard, une fois que l’affaire s’est dénouée et que les événements se sont calmés, Langdon et Peter discutent. Peter persiste : il existe un « Mot perdu », il souhaite le montrer à Langdon. Ce « Mot perdu », c’est en fait la Bible, qui d’après lui contient, à condition de savoir l’interpréter, tout le savoir utile au dépassement de l’homme par l’homme. 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Résumé >